www.eclairement.com > Art et culture

Conan, le fils du futur : l’art des doigts de pieds

mardi 9 février 1999, par Claire Mélanie, Lucien

Conan est, avec son grand-père, le seul rescapé d’une ’île : le désir de domination des dirigeants d’Industria a conduit à la destruction d’une grande partie du monde. Une petite fille, Lana, s’échoue sur cette île. Elle est poursuivie par les sbires de Lepka, le perfide dirigeant d’Industria. Elle seule peut connaître le moyen d’obtenir ce qui permettrait de capter l’énergie solaire. Celle-ci serait en effet prétendument nécessaire à la survie du pays, mais le but de Lepka serait en fait de la détourner pour alimenter des machines de guerre en vue de dominer la Terre.

Voilà une série et un film (cf fiche) plutôt amusants, avec péripéties et sentiments, mais à ne pas prendre, pour certaines scènes, au premier degré : les scènes de retrouvailles accompagnées d’une musique dégoulinante au saxophone, les récupérations in extremis de Conan à l’aide de ses doigts de pieds, etc.
Cette anime présente l’intérêt d’inclure certaines idées (même si elles se retrouvent dans beaucoup d’autres animes) : défense de la paix, nécessaire protection de la planète,...

On peut regretter qu’au moment où je parle, et cela malgré le succès de la série, le film n’ait été diffusé que lors du cycle cinémanga, il y a maintenant dix ans et plus récemment à l’occasion des nuits manga organisées par le Champo.

Fiche

Titre : Conan, le fils du futur

Année de sortie : 1978

Episodes : 26 + Film

Réalisateur : Hayao Miyazaki

(Mon voisin Totoro, Princesse Mononoké)

Histoire : Kenshô Nakano, Sôji Yoshikawa & Tetsu Kurumi

Musique : Shin’Ichirô Ikebe

Character Design : Hayao Miyazaki, Yasuo Ôtsuka

Directeur artistique : Nizô Yamamoto

Doublages français

Conan : Brigitte Lecordie
Lana : Amélie Morin
Gimsy : Erick Etcheverry
Lepka : Jean-Pierre Denis
Le Capitaine Dice : Raoul Delfosse


© Tous les textes et documents disponibles sur ce site, sont, sauf mention contraire, protégés par une licence Creative Common (diffusion et reproduction libres avec l'obligation de citer l'auteur original et l'interdiction de toute modification et de toute utilisation commerciale sans autorisation préalable).