www.eclairement.com > Art et culture

Le passager de Paris - Galerie Vivienne

samedi 6 mai 2017, par Claire Mélanie, Lucien

Eclairement vous propose, sous la forme d’un parcours photo-texte, une traversée des passages de Paris, entre réalité et fiction. En voici le quatrième épisode.

Si vous n’avez pas lu les premiers épisodes, rendez-vous d’abord au Passage des Panoramas, au Passage Jouffroy puis au Passage Verdeau.

Passage Vivienne, serait-ce la neuvième porte ? Mon après-midi sans fin ne cesse de se cinématographiser. Le mur a raison, cet amoncellement intrigue et fait sourire.
Quand j’aperçois soudain une étrange créature, oui, après l’avant-dernière pile. Elle est là et elle se marre. Moi aussi, après la stupeur, je ris aux éclats devant l’extra-terrestre. Clin d’oeil mutuel et je m’engouffre dans le passage Vivienne.

Galerie Vivienne plutôt, direction Rome, vers laquelle mènent tous les chemins. Enfin les dalles se font mosaïque. Rome, ses vespas et ses cheveux au vent, mon travail me semble si lointain, si fade, un soupçon un peu désagréable d’une vie en train de se rater. Des envies de bulles, de pétillance, d’aventures - même banales, même cliché - mais s’il vous plaît un peu de fraîcheur. C’est l’heure des apéritifs.

Je reste un instant à la croisée. La salle est vide, j’entends pourtant les verres tinter et un brouhaha feutré. Spectateur intrusif. Les chaises m’avaient vraiment fait du pied mais Ulysse aussi avait vaincu les Lotophages.

Je retrouve mes mosaïques, concentriques, arabesques, hypnotiques.
Je ne peux m’empêcher d’admirer l’alliance noble et tranquille des matériaux : du verre, du bois, de la pierre.

A la croisée, au bout de la voûte, m’attend la caverne d’Ali Baba, la grotte au trésor, l’antre de Monte-Christo. Elles sont là mes lumières, ils sont là mes scintillements, mes éblouissements. Et je vacille, un coup au coeur, impression de fin de vie.

Et je pénètre chancelant dans son royaume.


© Tous les textes et documents disponibles sur ce site, sont, sauf mention contraire, protégés par une licence Creative Common (diffusion et reproduction libres avec l'obligation de citer l'auteur original et l'interdiction de toute modification et de toute utilisation commerciale sans autorisation préalable).