www.eclairement.com > Art et culture

La promenade féerique de Floriane

Quatrième édition du salon Fantastique du 26 au 28 février 2016

lundi 29 février 2016, par Floriane

C’est à la 4ème édition du Salon Fantastique à l’Espace Champerret que nous nous sommes rendus le 28 février 2016, un lieu dédié durant deux jours aux fans de bandes-dessinées, de mangas, de films et séries et autres contenus liés à l’univers fantastique.

Pierre et moi avons passé un après midi à découvrir l’univers du fantastique et ses merveilles !

Sur notre chemin des stands de maquillage, costumes, répliques d’armes, figurines, épées, ainsi que des auteurs de tous genres.

Pierre découvre les armes de piraterie

D’autres faisaient découvrir des “breuvages” tout droit sortis de romans médiévaux fantastiques tels que le proposait l’Elfe de l’Hypocras de la Chaudasse.

L’échoppe http://hypocrasdelachaudasse.blogspot.fr

Des artisans enfin travaillaient le cuir et le cuivre afin de façonner l’univers steampunk.
Ca vous dit quelque chose ? Un monde où l’évolution de l’énergie se serait arrêtée à l’exploitation de la vapeur et de la mécanique.

Une foule joyeuse se pressait alors pour prendre des photos, échanger des anecdotes et surtout trouver la perle rare.

Pour moi c’était une première : me balader dans un salon du fantastique ou même tout simplement me balader dans un salon autre que celui de l’Étudiant.

Une réussite ! À travers nos déambulations, nous avons rencontré un Orc de Tolkien, Link de Shigeru Miayamoto, Seth Nightroad de Sunao Yoshida et bien d’autres que je ne connaissais pas.
Tous les participants étaient accessibles et heureux de nous conter leur passion, le temps consacré à la conception de leur costume, ou encore l’histoire de leur personnage. L’un des participants s’était d’ailleurs approprié les personnages dont il était fan afin d’en imaginer un autre mêlant alors divers univers. Ce qui m’a fasciné.

Seth Nightroad

Toute l’ambiance passait par les participants. En effet, les décorations des stands étaient variables comme l’humeur des exposants. Peut-être parce que nous étions sur la fin de l’événement…

Un regret : l’absence d’animation qui nous rappelle qu’un salon permet avant tout de promouvoir des produits.

J’en sors avec l’impression d’avoir rencontré une grande famille de passionnés enthousiasmés par l’idée de partager leur passion.

Plus d’informations : http://www.salon-fantastique.com/


© Tous les textes et documents disponibles sur ce site, sont, sauf mention contraire, protégés par une licence Creative Common (diffusion et reproduction libres avec l'obligation de citer l'auteur original et l'interdiction de toute modification et de toute utilisation commerciale sans autorisation préalable).