Accueil > Savoir et Société > Vers l’Europe politique

Vers l’Europe politique

Fiche d’histoire contemporaine : l’européisme dans les années 1920 (1)

mercredi 14 février 2007, par Anne-Renée Castex, Lucien impression

Mots-clefs :: Europe :: Histoire ::

A travers quatre fiches détaillées, voici explicité l’européisme dans les années 1920. Voici tout d’abord le premier volet, qui porte sur l’Europe politique.


Les premières proposition pour créer une Europe unie datent de 1922 ; elles sont d’abord politiques. À partir de 1925, on note une extension du mouvement européiste.

Pan Europe

La Pan Europe de Coudenhove-Kalergi

- 1922 : publication de 2 articles appelant à l’organisation de l’unité européenne.
- 1923 : publication de Pan Europe i.e. à la fois un programme et le nom d’un mouvement → déterminisme géopolitique :
d’après celui-ci, le monde est divisé en 5 empires planétaires :

  • Pan Amérique
  • URSS
  • Empire britannique
  • Pan Asie (Japon + Chine)
  • Pan Europe → Coudenhove veut regrouper dans "Pan Europe" les Etats du continent ainsi que leurs dépendants africaines.

Raisons motivant l’Europe unie : déclin de l’Europe, péril soviétique, concurrence des Etats-Unis.

Limites géographiques : exclusion de la Russie et de l’Angleterre (mais coopération)

Moyens envisagés : conférence paneuropéenne au départ, puis bureau paneuropéen, traité d’arbitrage entre Etats (pour organiser la paix), union douanière → création d’une confédération européenne à terme (donc construction progressive).

Condition nécessaire : réconciliation franco-allemande

Conceptions : Pan Europe c’est à dire,

  • une réalité physique : ensemble continental (i.e. de l’Atlantique à la Russie)
  • un projet
  • un défi : affirmation par rapport aux autres ensembles continentaux.

Diffusion : publications nombreuses + revue Paneuropa et lettres ouvertes.
Juin 1924 : lettre ouverte de Coudenhove-Kalergi aux parlementaires français.
- Octobre 1926 : premier congrès de l’Union paneuropéenne (2ème en 1930 et 3è en 1932). Création de sections nationales. Secrétariat central à Vienne.

Membres : intellectuels (Claudel, Valery, Jules Romains, les frères Mann, Stefan Zweig, Einstein, Freud), politiques (Blum, Herriot), industriels (Peyerimhoff).
Louis Loucheur est président de la section française de Pan Europe. Aristide Briand est président d’honneur du mouvement en 1927.

++++Initiative Scandinave

« Initiative Scandinave » avec Heerfordt

1924 : publication de Une Europe nouvelle premier essai

But : créer les « Etats-Unis des nations européennes »

Limites géographiques : Royaume-Uni intégré (+ dominions)

Projet : confédération réunissant des pays touchés par le peuplement européen, sur une base coloniale passée ou présente → conception non géographique de l’Europe i.e. civilisation qui confine à l’universel.

Méthode : les «  Etats-Unis des nations européennes » doivent être constitués rapidement et en une seule fois.

Institutions prévues : assemblée fédérale européenne, union douanière

Diffusion : essentiellement en Scandinavie ; les tentatives d’Heerfordt pour constituer un mouvement en 1926/27 échouent (rencontre Emile Borel en 1927).

++++Comité féféral de coopération européenne

Le Comité fédéral de coopération européenne d’Emile Borel

- 1927 : création du Comité français de coopération européenne à Paris.
- 1928 : les comités nationaux créent le Comité fédéral de coopération européenne.

But : développer la coopération en Europe, dans le cadre et l’esprit de la SDN.

Détails : subordination à la SDN (≠ Coudenhove & Heerfordt). Comité sans doctrine i.e. instrument de discussion et de quête du compromis.

Diffusion : une vingtaine de comités se constituent par la suite → réseau européen
Ils travaille en collaboration avec le mouvement en faveur de la SDN (nombreuses associations en Europe).
Forte influence sur le Quai d’Orsay : Jacques Seydoux fait partie de son mouvement. Le projet Briand a beaucoup emprunté à ses idées : la formule de “coopération européenne” est souvent employée dans le Mémorandum de 1930.

Membres : appartiennent à la mouvance pro-genevoise, souvent adhérents d’autres associations européennes (UDE).

++++Comité franco-allemand d’information et de documentation

Le Comité franco-allemand d’information et de documentation - Emile Mayrisch

Création : mai 1926

But : favoriser le rapprochement franco-allemand, par des rencontres directes entre personnalités des 2 pays (milieux de la culture, de l’industrie et de la politique).

Genèse : Mayrisch organise lui-même des rencontres dans son château de Colpach.
Y ont assisté : Jules Romains, Curtius, Rathenau, Gide, etc.

Moyens : le comité fournit des informations claires sur les 2 pays, afin de rétablir une confiance réciproque.

Membres : journalistes (Louise Weiss), politiques (Curtius), scientifiques (Einstein), intellectuels et hommes politiques catholiques.

++++L’UE de Trotski

Trotski et l’unité européenne

- 1923 : article dans la Pravda où Trotski s’interroge sur l’opportunité des Etats-Unis d’Europe.
- 1924 : Europe et Amérique (2 discours)
→ Nécessité d’une Union européenne, à finalité révolutionnaire.

Limites géographiques : URSS comprise, Royaume-Uni exclu.

But : installer la révolution sur le continent, par l’intermédiaire des PC.

L’échec de Trostki face à Staline jette le discrédit sur les thèses trotskistes → hostilité du mouvement communiste à la proposition d’union européenne, dès la fin des année 1920.

Poursuivre votre lecture sur l’Europe :

- Vers l’Europe économique

- Comment construire une Europe unie ?

- La nature de l’idée d’Europe unie

- Le débat régionaliste dans les années 1930


Source : Sylvain Schirmann, Quel ordre européen ? : De Versailles à la chute du IIIe Reich, A. Colin, 2006.

© Tous les textes et documents disponibles sur ce site, sont, sauf mention contraire, protégés par une licence Creative Common (diffusion et reproduction libres avec l'obligation de citer l'auteur original et l'interdiction de toute modification et de toute utilisation commerciale sans autorisation préalable).

carre_trans Avec les mêmes mots-clefs
puce La vie à Dublin : le marché du quartier Christchurch
puce La vie à Dublin : le quartier Christchurch
puce La vie à Dublin : la cathédrale Christchurch
puce EXPO - La vie à Bruxelles. Tapis de fleurs : grand-place de Bruxelles.
puce La vie à Bruxelles : Place Poelaerts
puce Wilson et l’Europe
puce Le traité de Versailles
puce Egypte ancienne et constructions identitaires : Sheshonq, les Berbères et l’Algérie
puce L’art s’empare de l’absinthe, ou l’inverse peut-être ...
puce Lien de Mê Linh : rencontre avec Jean Marc Turine au Centre Wallonie Bruxelles
puce Life Is A Cabaret !, les musicals comme vous ne les avez jamais envisagés.
puce Le Titanic revisité, une plongée dans le passé
puce Histoire de l’émancipation des femmes, Marie-Josèphe Bonnet
puce Egypte ancienne et constructions identitaires : nationalisme égyptien et panarabisme
carre_trans

Lexique Europe

Equipe Eclairement L'association
La lettre S'abonner
Facebook Twitter
Littérature   Roman   Pages Ouvertes   Windows Vista   Europe   Musique   BD   Android   Manga   Firefox   Vie privée   Windows   Microsoft Office   sport   Fable   Education   Windows Mobile   Windows 7   Urbanisme   Théâtre   Cinéma   Edito   HTML   Techniques   Installation   Spectacle   Histoire   Bases de données   Peinture   Droit   Tutoriels pour débutant   Poésie   Cours   arts visuels   Séries TV   Photographie   Tutoriels   Métier   Culture générale   Linux   Société   Anime   Recherche d’information bibliographique  
Eclairement © 1998 - 2012
Mentions légales - Contact - Partenaires