Une poupée pour jouet

samedi 28 avril 2007, par Claire Mélanie :: Interlude ::Textuel ::

Une poupée de déchirure,
écartelée, secouée, martelée,
Une poupée qui brûle, chiffons si fragiles,
Une poupée dévissée, petite folle sans appui,
Elle est là, elle se fendille, retiens, mais retiens là,
rattrape de tes mains ce que tes mains séparent !
Elle s’écoule, goutte de sable, goutte d’eau, son corps
s’épuise, les grains fuient.
La course violente, l’entrechoquement, poupée, d’un seul coup,
explosée, une bombe oui une bombe en elle, le rappel du temps, les
convulsions : l’artifice ultime, l’explosion.
La chaleur encore, même nue, petite poupée, même éparse, lambeaux
du joli, lambeaux du convenable.
Rassemble et recouds maintenant ! Car elle s’agite, elle survit : une graine,
si fine, si fine, translucide a happé son coeur et le maintient tout juste,
le maintient devant le précipice.
L’aiguille pique, renouer est douleur,
petite poupée.
Tu aurais dû le savoir.


Creative Commons License
Ces créations sont mises à disposition sous un contrat Creative Commons.

Auteur : Claire Mélanie
Voici un espace d'expression plus personnelle. Vous y trouverez quelques textes, quelques photos, des impressions. Des instantanés, des atmosphères, des humeurs, des remarques, le tout sans restriction d'objet : d'un film à la poste, d'un jeu vidéo à la feuille déchue. Bonne lecture !
Mes chapitres
Les genres
Archives
Les derniers commentaires

> Et puis (22 février 2012)

> Et pourtant elle tourne (26 janvier 2012)

> Réverbères (22 janvier 2012)

> Une apparition (22 janvier 2012)

Eclairement © 1998 - 2012
Mentions légales - Contact - Partenaires