Accueil > Savoir et Société > Une autre vision du procès de Galilée

Une autre vision du procès de Galilée

dimanche 4 janvier 2015, par Gransard-Desmond impression

Mots-clefs :: Littérature ::


Le contenu en quelques lignes...

Moi, Galilée est une biographie historique romancée. Yves Chéraqui y fait parler Galilée, savant italien du XVIIe siècle versé autant dans les mathématiques que la géométrie, la physique et l’astronomie. Galilée est surtout connu par le grand public pour avoir été persécuté par la Sainte Inquisition en raison de ses positions privilégiant l’hypothèse héliocentrique de Copernic à toute autre. Ce sont précisément les moments précédant et suivant le procès que l’auteur met en avant tout en ménageant quelques flashbacks sur des temps forts de la vie de Galilée. La fin du livre est réservée à une présentation historique fondée sur les textes et études indiqués en bibliographie. En plus de la bibliographie, une chronologie et une carte accompagnent l’ensemble qui est illustré par Jean-Michel Payet.

Le point fort du livre...

Grâce à la partie historique sur 20 pages, le lecteur découvre un autre visage du procès de Galilée qui se trouve justifié non par une volonté de l’église de nier le système héliocentrique (p. 108 est cité le nom du cardinal Pierre de Bérulle, 1575-1629, qui avait également fait appel au système héliocentrique sans pour autant être inquiété par l’Inquisition) mais pour des raisons d’amour propre et de politique.

D’amour propre d’abord, Galilée a offensé parfois à raison, mais également à tort des Jésuites. De fait, l’auteur explique les conséquences de ces rapports de force, les ennemis de Galilée visant avant tout l’homme.

Politique ensuite, son protecteur le pape Urbain VIII, en difficulté politique, utilisa ce procès comme outil pour rétablir ses relations auprès des dignitaires d’Autriche et d’Espagne.

De fait, la partie historique rétablit, sans diminuer le prestige des découvertes de Galilée et ses difficultés, les raisons du fameux procès.

Pour conclure

Facile à lire et fourmillant d’informations tant dans la partie fiction que la partie historique, ce livre pêche, de mon point de vue, par sa partie fiction. Dans la fiction, la part donnée à l’habituelle position de Galilée comme seul scientifique se dressant devant l’obscurantisme du dogmatisme religieux est déséquilibrée au détriment de ce que révèle la partie historique qui met en avant une autre façon de voir le procès.

Toutefois, par sa qualité narrative et sa brièveté, c’est un livre à faire lire dès le CM2 pour découvrir la différence entre argument d’autorité et argument scientifique avec l’anecdote du lancer de poids depuis la tour de Pise pour expérimenter sur la question de la chute des corps lourds et légers (p. 41-48).

C’est également un livre à lire par tous ceux en but avec l’autorité dogmatique qu’elle soit académique aujourd’hui après avoir été religieuse hier. À ce titre, cet ouvrage représente un livre de chevet pour tous les scientifiques tentés par la facilité du dogmatisme au dépend de la liberté que procure la démarche scientifique.

L’ouvrage

  • Éditeur : Casterman (1989)
  • ISBN 2-203-15506-X
  • EAN 9782203155060

© Tous les textes et documents disponibles sur ce site, sont, sauf mention contraire, protégés par une licence Creative Common (diffusion et reproduction libres avec l'obligation de citer l'auteur original et l'interdiction de toute modification et de toute utilisation commerciale sans autorisation préalable).

carre_trans Avec les mêmes mots-clefs
puce Jean de La Fontaine, "Le Loup et le Chien", texte
puce Spamming pool
puce Appel à participation - Débat sur le futur de l’internet - Pilote français, Paris
puce Contribuez à l’écriture de l’histoire du bateau l’Aventure
puce Attention aux intentions (de vote)
puce De la citoyenneté à la sécurité, un engagement réciproque
puce Egypte ancienne et constructions identitaires : Sheshonq, les Berbères et l’Algérie
puce Question roman
puce Dissertation théâtre
puce Dissertation argumentation, éléments de corrigé
puce Questions registre épique
puce Plan type au brouillon
puce Radiguet, "Le diable au corps", La Rencontre, analyse
puce Radiguet, "Le diable au corps", L’autoportrait, analyse
puce Molière, L’École des femmes, Acte I, scène 2, du début à « pour vous »
puce "Candide", Voltaire, chapitre 19, Plan de commentaire
puce "Candide", Voltaire, Chapitre premier, extrait et commentaire
puce Jean de La Bruyère, Caractères, "De l’homme", analyse
puce Voltaire, "Candide", chapitre 30, Commentaire
puce Pascal, "Pensées" – 139. Divertissement. Texte et commentaire
puce Rabelais, "Pantagruel", extrait du chapitre 8, texte et commentaire
Equipe Eclairement L'association
La lettre S'abonner
Facebook Twitter
Windows Mobile   HTML   Société   Manga   Android   Peinture   Vie privée   Tutoriels   Windows   Théâtre   arts visuels   Métier   Pages Ouvertes   Poésie   BD   Education   Culture générale   Cours   Cinéma   sport   Musique   Littérature   Urbanisme   Windows Vista   Firefox   Roman   Edito   Europe   Droit   Installation   Spectacle   #ALaMaison   Recherche d’information bibliographique   Windows 7   Fable   Tutoriels pour débutant   Photographie   Séries TV   Linux   Techniques   Anime   Histoire   Microsoft Office   Bases de données  
Eclairement © 1998 - 2019
Mentions légales - Contact - Partenaires