Accueil > Art et culture > Patrick Aspe, Poèmes

Patrick Aspe, Poèmes

samedi 17 décembre 2011, par Eclairement impression

Mots-clefs :: Poésie ::

Patrick Aspe a spontanément mis quelques-uns de ces textes en ligne sur le groupe Facebook Eclairement. Pour prolonger cette publication, nous rassemblons ici deux de ces poèmes ainsi qu’une présentation de l’auteur par lui-même. Bonne lecture.


Les poèmes

""Je n’aime pas attendre.
Mais parfois je peux laisser faire...""
Zoé Wolf

La griffure brillante de la foule frêle déverse des contours de lumières
à la fenêtre de ton sourire. L’eau nuage. L’eau bocage. Source
fébrile, ombres subtiles. Mots d’attentes fontaine ardente.
La nuit noie le soir dans des alentours humides et imprégnés de
sueurs tièdes et glaciales. Fragile et téméraire la larme poursuit sa
voie, sur l’aventure fulgurante, d’un sein qui se dévoile...

Patrick Aspe

__7__

pris au piège...

Ta terre
plus terre que la terre
n’est pas au ciel
... ciel d’images
mages
pris au piège
des songes et des légendes
coeur de l’âme
aux masques
de la vie...

Patrick Aspe

L’auteur

Je suis l’espace qui se déroule dans l’absolu incertitude...

REVOLTEZ-VOUS, ...La pire des attitudes est l’indifférence...

un poème de Georges Séféris (Grèce)

La mer en fleurs et les montagnes au décroît de la lune ;

La grande pierre près des figuiers de Barbarie et des asphodèles ;
l’âme dessinée pour jongler avec le temps

Pour rencontrer, parler, échanger et partager ..., découvrir, dans le respect des autres...

le long du fleuve” le long fleuve
né au bord de la rivière…un matin d’hiver…
entre les calcaires qui annoncent les terres arides et chaudes du “sud”, et les derniers terrains “schisteux” du massif central…
j’ai glissé non enfance sur ses galets…
mon grand-père avec ses barques à fond plat, ses éperviers, ses nasses, ses filets,…
les truites, les brochets, les sandres, les goujons…, les écrevisses …
sa cuisine sacré, souvenirs de mets exquis et de saveurs vraies apprises chez Lasserre…
les matins de marché pour choisir ses oies, ses canards, ses truffes, ses vins,…,
les copains, les virés, …,
le rugby « d’aller les petits »,
le sable fin doré sous les peupliers, les zones d’ombres, les saules, les courants, les digues et les “gours”…
“rivière espérance”, pour certain, pour moi tu es l’un des liens qui scelle hier et demain…

et puis les révoltes qui grondent dans ses souvenirs : un maquis, Lurçat, Camus,…,
et un peu plus loin un A.Breton au bord du Lot puis les motos d’Astruc, et les guitares et le saxo de Destic et
la batterie de Polo … au loin n’est ce pas la voix de C Nougaro,…du Jazz…
la tonnelle et les verres de …
et ton copain libraire à Cahors,
et le beau tonton « Mickey » qui faisait la nique au fachos, et qui s’en revenait de « Jaca » en chantant du Lorca…
puis bientôt Léo…mais qui a laissé la ville rose dormir dans les bras de ses petits-enfants…sanglots…

Puis viendra Oncle Maurice et la vallée d’Aspe,
puis c’est quoi ce drôle de tatouage sur ton avant bras : des numéros : nuits et brouillards…
pourquoi t’es devenu Anar,
et que tu as connu P.Loti quand tu étais petit ?
C’est vrai aussi que tu as connu les cinq fils du pasteur,
que tu appelais Charles : Charlemagne, et qu’un soir d’orage au Balaïtous vous aviez cru mourir,
que l’Algérie t’as fait partir, qu’en hiver je ne sais pas lequel 38-39 tu t’es échappé sur la route de GURS…entraînement
pour les autres camps bien plus lointain et encore plus froids
et que tu n’aimes pas le bruit des bottes,
et que tu as écrit à Allende,
et que tu étais témoin au mariage de Théodore M…qui marche dans les sables… Que sur tes tableaux derrière
les montagnes d’Accous, il y toujours les yeux d’une femme qui vivait entre Adour et Amour…
Dans les ruelles d’Alger, ta jolie juive-arabe, s’en est allée couchée dans le vent des balles perdues après une
drôle de nuit où passait « le tango-bleu »…
je ne suis pas “artiste” …,
et puis Nîmes et la maison Carré devant ta maison d’exilé et ton jardin bambous les pieds dans le Gardon
simplement comme le “facteur-cheval”…,
avec mes poèmes et en mélangeant mes mots avec mes peintures et des “je t’aime” dans les encres de
couleurs et les gouaches …,
mais avec le temps je ne désespère pas de prendre le temps d’y consacrer plus de temps…, mais toujours en
m’amusant…,
et en gardant un instant pour aller aux matchs de rugby (du côté de Brive, de Toulouse, de Pau, ou d’Oloron…)
à moins que ce ne soit à Sidney chez Philippe, mais là c’est une autre histoire, et celle là je ne la connais pas
assez...

A voir aussi sur L’oeil ouvert


© Tous les textes et documents disponibles sur ce site, sont, sauf mention contraire, protégés par une licence Creative Common (diffusion et reproduction libres avec l'obligation de citer l'auteur original et l'interdiction de toute modification et de toute utilisation commerciale sans autorisation préalable).

carre_trans Avec les mêmes mots-clefs
puce Nouveau salon littéraire, 12 mai, Paris : L’écrit en relief, revisiter l’écrit grâce au pop-up
puce Et savoir attendre
puce Salon littéraire du 21 mai 2016 - Compte-rendu, première partie
puce Interview de Minh-Triêt Pham - Le haïku
puce Lecture poétique à la Comédie Française
puce L’art s’empare de l’absinthe, ou l’inverse peut-être ...
puce Lecture et performance des Haïkus du livre Au Fil des pas
puce Contribuez à l’écriture de l’histoire du bateau l’Aventure
puce Féérie de guimauve
puce Mme Bovary c’est peut-être toi c’est pas moi
puce Parcours entre les éléments - l’expo L’Eau et le Feu à l’Eglise des Jacobins, Agen
puce Le passager de Paris - Galerie Vivienne
puce Le passager de Paris - Passage Verdeau
puce Le passager de Paris - Passage Jouffroy
Equipe Eclairement L'association
La lettre S'abonner
Facebook Twitter
Photographie   Techniques   Cinéma   Education   Tutoriels   sport   Spectacle   Firefox   Europe   Urbanisme   Société   Microsoft Office   Recherche d’information bibliographique   Windows   Cours   Droit   Bases de données   Tutoriels pour débutant   Métier   Anime   Roman   Installation   Littérature   arts visuels   BD   Culture générale   Séries TV   Vie privée   Windows Mobile   Poésie   Musique   Pages Ouvertes   Windows Vista   Edito   Android   Manga   Linux   Histoire   Peinture   HTML   Fable   Windows 7   Théâtre  
Eclairement © 1998 - 2012
Mentions légales - Contact - Partenaires