Accueil > Savoir et Société > Mélanie, éducatrice spécialisée dans un foyer (...)

Mélanie, éducatrice spécialisée dans un foyer pour autistes

jeudi 24 novembre 2016, par Claire Mélanie impression

Mots-clefs :: Métier ::

Eclairement s’intéresse aux handicaps et aux enjeux qu’ils portent dans notre société. L’association a rencontré pour vous, Mélanie, éducatrice spécialisée dans un foyer pour adultes autistes de l’association Aria. L’association Aria regroupe quatre centres de jours et un foyer.


Eclairement - A quoi correspond le foyer pour autistes ?

Mélanie Les adultes accueillis sur centre de jour vont, une fois toutes les six semaines, sur le foyer pour un accueil de nuit. L’objectif est de permettre aux parents de souffler. C’est aussi une manière de permettre aux autistes d’apprendre à être en foyer, lorsque les parents ne seront plus là pour s’occuper d’eux.

Sept personnes sont accueillies au foyer pour une quarantaine de personnes sur les centres. Le foyer implique une trentaine de professionnels. Le taux d’encadrement est élevé, ce qui est rare. La démarche s’inspire du programme Teach, du comportementalisme. Il s’agit d’un programme d’abord mis en place aux Etats-Unis. Dans ce type de programme, les horaires sont très découpés, avec un emploi du temps très détaillé, dans lequel les activités s’enchaînent.

Chaque jour, un éducateur suit deux personnes. A travers un emploi du temps très détaillé, l’accompagnement est global : douche, toilette, autres apprentissages. Il peut par exemple d’agir d’apprendre à faire son lit, à se doucher seul, à mettre la table.
L’autiste garde une grande capacité d’apprentissage. Quand les troubles sont trop importants, ce système-là permet vraiment d’éviter l’angoisse.

Eclairement - Pouvez-vous nous parler un peu plus des métiers dans ce domaine ?

Mélanie Par exemple, il y a des éducateurs spécialisés. Il faut passer des concours. Il y a plusieurs écoles et notamment plusieurs sortes d’écoles privées. Il faut en général faire trois ans d’études avant de passer le diplôme d’éducateur spécialisé.
L’Institut Régional du Travail Social (IRTS) est l’une de ces écoles. Il est notamment implanté à Rennes et prépare à différents métiers du social : éducateur, assistante sociale, …

Eclairement - Qu’est-ce qui vous a amenée à faire le choix de devenir éducatrice spécialisée ?

Mélanie J’avais fait une licence de philosophie. J’avais également des expériences de bénévolat dans une association de quartier. Il s’agissait en particulier d’aider les enfants nouvellement arrivés en France. Il y avait un accompagnement avec la famille.
J’avais envie de quelque chose de plus concret, de plus investi.

Eclairement - Pouvez-vous justement, à partir de votre expérience, nous parler davantage de l’autisme ?

Mélanie L’autisme recoupe des réalités très différentes donc des relations très différentes. Ce sont aussi des relations très compliquées, mais qui ne ressemblent pas aux autres relations car il n’y a pas le jeu social.

L’autisme pur est très rare, on rencontre le plus souvent des personnes dites asperger ou dites avec des troubles autistiques. Pour eux, rien n’est naturel, il y a une sorte de déficience sociale. Il y a une intolérance totale à la frustration. Il connaît également un problème de repères, il n’a pas de vision globale. Pour l’autiste, tout est source d’angoisse. A cela s’associe souvent un trouble langage.

L’autisme a été reconnu comme handicap en 1996 par la loi Chossy. Il est rentré dans les pathologies officielles. Mais il faut attendre le premier plan autisme pour voir des mesures se développer. Aujourd’hui, on en est au 3ème plan autisme (2013-2017).
Le point de vue de la société sur cette pathologie reste néanmoins décalé. Le public s’imagine surtout des gens avec troubles autistiques ou à tendance asperger. Or Rain Man, c’est rien à côté des personnes qui sont accueillies au foyer.

On y trouve plusieurs profils, par exemple des gens très inhibés mais sans troubles du comportement. A ceux-là, il leur faut par exemple plusieurs années pour tirer un drap. Il y a parfois également des publics violents, qui peuvent donner des coups, faire des crises.
Du coup, le travail est axé sur la communication, qu’ils puissent exprimer leurs besoins. On travaille avec la méthode PECS. On présente à la personne un classeur avec des pictogrammes. On travaille sinon à partir de photos ou d’objets. Et ça ça change beaucoup. Ca apaise énormément.

Globalement, il faut faire preuve de beaucoup de patience, être très posé, avoir un ton de voix monotone, en plus le langage est envahissant pour eux.
Mais Il faut aussi vraiment être animé car ce la relation aux autistes n’est pas facile. Il n’y a pas beaucoup de retours. Mais quand il y en a, par exemple, une fois, un regard qui se pose, une main qui se pose, alors c’est un moment précieux.


© Tous les textes et documents disponibles sur ce site, sont, sauf mention contraire, protégés par une licence Creative Common (diffusion et reproduction libres avec l'obligation de citer l'auteur original et l'interdiction de toute modification et de toute utilisation commerciale sans autorisation préalable).

carre_trans Avec les mêmes mots-clefs
puce De la citoyenneté à la sécurité, un engagement réciproque
puce Egypte ancienne et constructions identitaires : Sheshonq, les Berbères et l’Algérie
puce Mélanie, éducatrice spécialisée dans un foyer pour autistes
puce Awen Nature, la distillerie d’absinthe
puce Persona, étrangement humain
puce Nos voeux 2016
puce Hip hop : des rues du Bronx aux rues arabes
Equipe Eclairement L'association
La lettre S'abonner
Facebook Twitter
Spectacle   Musique   Firefox   Peinture   Europe   Pages Ouvertes   Séries TV   Linux   Théâtre   Tutoriels   Installation   Roman   Anime   Microsoft Office   Android   Education   Métier   Windows Vista   BD   Tutoriels pour débutant   Vie privée   Cours   Windows   Manga   Techniques   Droit   arts visuels   Urbanisme   Recherche d’information bibliographique   Société   Windows 7   Poésie   HTML   Photographie   Fable   Culture générale   Edito   Cinéma   Histoire   Windows Mobile   Littérature   sport   Bases de données  
Eclairement © 1998 - 2012
Mentions légales - Contact - Partenaires