Accueil > Art et culture > Maurice Cohen et le chaos : la peinture comme (...)

Maurice Cohen et le chaos : la peinture comme énergie

vendredi 6 février 2015, par Claire Mélanie impression

Mots-clefs :: arts visuels :: La Revue du 24 :: Peinture ::


Maurice Cohen a fréquenté le chaos une bonne partie de sa vie. Expert scientifique du domaine, il a investi l’art de ses connaissances en mathématique et physique - de même que de leurs zones d’ombre.

La peinture est alors posée sur la toile, peinture épaisse, charnelle, dimensionnelle, dont la profondeur spatiale fait déjà appel vers le temps - le vertige.

Cette texture est travaillée au couteau et la forme du tourbillon semble alors envahir les oeuvres de l’artiste : le chaos ? Mais derrière ce mouvement initial - cette confusion volontaire de et pour l’oeil, d’un ensemble spasmodique où les couleurs sembleraient d’abord se confronter, la matière prend forme et sens. Là des silhouettes qui se répètent, mais avec variations, ici des gens assemblés autour de parasols. Scènes picturales finalement traditionnelles mais entièrement revitalisées par leur traitement.

Pour en savoir plus sur l’artiste :

- site web : http://mauricecohenart.com/

- Poursuivre la lecture : un entretien avec Maurice Cohen

- Toutes les peintures sont ici reproduites avec l’aimable autorisation de l’artiste. Tout droit réservé.


© Tous les textes et documents disponibles sur ce site, sont, sauf mention contraire, protégés par une licence Creative Common (diffusion et reproduction libres avec l'obligation de citer l'auteur original et l'interdiction de toute modification et de toute utilisation commerciale sans autorisation préalable).

carre_trans Avec les mêmes mots-clefs
puce Dissertation théâtre
puce Dissertation argumentation, éléments de corrigé
puce Questions registre épique
puce Plan type au brouillon
puce Radiguet, "Le diable au corps", La Rencontre, analyse
puce Radiguet, "Le diable au corps", L’autoportrait, analyse
puce Radiguet, "Le diable au corps", « l’île d’amour », analyse II
puce Maupassant, "Une vie", chapitre 6, extrait 1, analyse
puce "Manon Lescaut", extrait II, La Réconciliation, analyse
puce Montaigne, « De la vanité », Essais, III, 9, une explication linéaire
puce Ionesco, "Rhinocéros", Acte III, analyse
puce Ionesco, "Rhinocéros", Acte II, commentaire. Une dramaturgie subversive ? Le texte de théâtre et sa représentation
puce Giraudoux, "Electre", Acte I, scène 8, analyse
puce Montesquieu, "De l’esclavage des nègres", lecture linéaire
puce Féérie de guimauve
puce Peinture du chaos : trois questions à Maurice Cohen
puce Prussian Blue, une revue du monde de l’art
puce Fernand Khnopff et la mélancolie d’une ville : Frontispice pour Bruges-la-Morte
puce Imago et Translatio, Illustration et Traduction en Europe
puce La vie à Dublin : Visite à la National Gallery
puce Fernand Khnopff et la mélancolie d’une ville : Avec Grégoire Le Roy, Mon cœur pleure d’autrefois
puce Nouveau salon littéraire, 12 mai, Paris : L’écrit en relief, revisiter l’écrit grâce au pop-up
puce Parcours entre les éléments - l’expo L’Eau et le Feu à l’Eglise des Jacobins, Agen
puce Le passager de Paris - Passage Jouffroy
puce Persona, étrangement humain
puce La promenade féerique de Pierre
puce La promenade féerique de Floriane
puce La culture pour tous dans le spectacle vivant
Equipe Eclairement L'association
La lettre S'abonner
Facebook Twitter
Musique   Windows Mobile   arts visuels   Histoire   Cinéma   Techniques   Urbanisme   Microsoft Office   Poésie   Edito   Education   BD   Culture générale   Recherche d’information bibliographique   Windows   Cours   Droit   Littérature   Bases de données   Installation   Séries TV   Théâtre   Windows Vista   Linux   #ALaMaison   sport   Tutoriels   Spectacle   Manga   Société   Tutoriels pour débutant   Photographie   Europe   Roman   Peinture   Fable   Anime   Métier   Firefox   Vie privée   HTML   Windows 7   Pages Ouvertes   Android  
Eclairement © 1998 - 2019
Mentions légales - Contact - Partenaires