Accueil > Technicité > Les formats d’image matricielle

Les formats d’image matricielle

jeudi 9 août 2007, par Lucien impression

Mots-clefs :: Techniques ::

Nous nous proposons dans cet article de détailler les différents formats d’image matricielle (ou bitmap).
Pour en savoir plus sur le codage des couleurs et les différentes méthodes de conversion, lisez notre article introductif sur l’imagerie numérique


Les JPEG

Le format JPEG (norme ISO 10918-1) pour Joint Photographic Experts Group a pour lui sa très bonne compression mais bien entendu celle-ci est quelque peu destructrice et partant l’utilisation d’un tel format nécessite des réglages minutieux. C’est un format dit avec perte, plus la compression est élevée plus la qualité de l’image en pâtit.

Par ailleurs, le JPEG ne gère ni la transparence, ni l’animation.

Le JPEG2000 (ISO 15444-1) apporte quelques amélioration au JPEG classique et notamment permet un réglage autorisant une compression sans perte ou encore la résistance aux erreurs de transmission.

Le futur JPEG XR (Mise à jour 11/02/2008) : Microsoft vient de voir son format de photo (anciennement HD Photo) approuvé par le Joint Photographic Experts Group.

Ce format devrait venir remplacer d’ici 2009 le JPEG classique dans les appareils photo numériques et les logiciels de retouche d’image. Le format gère notamment la transparence et permet une meilleur compression que le format JPEG ISO 10918-1.

Le GIF

Le format GIF pour Graphical Interchange permet une compression sans perte (algorithme Lempel-Ziv-Welch) et supporte tant l’animation (depuis le GIF87a) que la transparence.

Quelques problèmes juridiques avec la société Unisys détenant un brevet sur le LZW et donc revendiquant des royalties sur le GIF ont favorisés le développement de nouveau format a l’instar du PNG. Ces brevets ont aujourd’hui expiré faisant tomber le GIF dans le domaine public (cf débat sur les brevets logiciels).

Fonctionnant sur la base d’une palette de 256 couleurs indexées (8 bits), le GIF est de fait limité à seulement 256 couleurs. Il est donc à déconseiller pour une utilisation photographique mais très utilisé pour les vignettes et autres logos sur Internet.

PNG et MNG

Comme nous le mentionnions, le PNG pour Portable Network Graphic (ISO 15948) a été développé par le W3C pour remplacer le GIF. Il surpasse ce dernier en ce qu’il n’est notamment pas limité à 256 couleurs. De même, le format est ouvert et permet une bonne compression sans perte. Le PNG gère la transparence ainsi que la translucidité (canal alpha déterminant un niveau de transparence) sans problème. Son utilisation est recommandée a l’instar du GIF pour les petits logos ou les vignette. Côté photo, s’il permet une compression sans perte, le poids de la photo n’est pas compétitif avec les formats JPEG. Précisons que le PNG ne gère pas l’animation mais un format dérivé, le MNG, y est destiné. Ces formats ne sont pas encore démocratisés, et le MNG notamment nécessite l’adjonction de plugins.

Le TIFF

Le TIFF pour Tagged Image File (dans le domaine public) supporte différents types de compression autant avec que sans perte de données. Le TIFF gère également la transparence – même si le poids important des fichiers produits en rend l’utilisation difficile sur Internet – ainsi que les données multi-octets (Confer Endianness). En pratique ce format est populaire pour le traitement et la retouche d’image numérique.

BMP

Le BMP de Microsoft (pour Bitmap) est un format ouvert et non compressé. Sa taille rédhibitoire rend son utilisation en ligne difficile, mais sa grande compatibilité en fait un format de travail efficace. En BMP la couleur est codée en RVB (synthèse additive cf (3)), le format lui-même supportant tant la palette 256 couleurs que le « true color » (2). Depuis Windows XP, la compression RLE est supportée mais force est de reconnaitre qu’à ce jour (2006) l’enregistrement de copies en JPEG ou en GIF (si palette de 256 couleurs) lui est souvent préféré.

Le PSD

Le format PSD pour Photoshop document (Adobe) est pour sa part très complet mais la taille des fichiers produits rend son utilisation en ligne difficile. Il est donc limité à la retouche d’image et au développement.

Au delà des formats matriciels existent les formats vectoriels qui utilisent des formules géométriques pour décrire le contenu de l’image à afficher.

II) Les formats d’image vectorielle


Pour plus de renseignements sur l’imagerie numérique i.e. la définition, la résolution ou encore le codage des couleurs : Image numérique, quel format ?

© Tous les textes et documents disponibles sur ce site, sont, sauf mention contraire, protégés par une licence Creative Common (diffusion et reproduction libres avec l'obligation de citer l'auteur original et l'interdiction de toute modification et de toute utilisation commerciale sans autorisation préalable).

+ Répondre à cet article (2 commentaires)
  • Les formats d’image matricielle

    11 mai 2008 20:07, par Ton39

    Bien expliqué et complet, thx.

    Devriez rajouter un petit mot clé graphisme pour les quelques articles sur la question ;)

    repondre message

    • Les formats d’image matricielle 11 mai 2008 20:22, par Daedalis

      Merci pour votre commentaire. Rajouter un mot-clef "graphisme" est prévu, j’attendais pour ça d’avoir posté quelques tuto photoshop (nouveaux et venant du forum).

      Sachant qu’il y a maintenant au moins 5 articles en rapport, je vais accélérer sa création

      /me se rend dans l’interface administrateur ;-)

      repondre message

carre_trans Avec les mêmes mots-clefs
puce Recherche avancée sur Google
puce Sécurisez vos échanges : chatter protégé
puce Gérer ses adresses e-mail d’envoi sous Gmail.com
puce 5 applications pour améliorer l’ergonomie de votre mobile Android.
puce Retro Gaming : Emuler une super nintendo sous Android
puce Comment installer Windows 8 depuis une clef USB manuellement ?
puce L’application Ma Ville Avant disponible sur Android
puce Android et vie privée : Applications, permissions et localisation
puce Impossible de trouver Java : comment changer les variables d’environnement sous Windows
puce Du vélo sous la pluie ou de l’art d’affronter les éléments
puce Microsoft étudiant : état des lieux des offres éducation 2013
puce Vie privée : sécurisez votre navigation internet
puce Sécurisez vos échanges sous Android : chatter protégé
puce Vie privée : sécurisez vos recherches internet
Equipe Eclairement L'association
La lettre S'abonner
Facebook Twitter
Métier   Recherche d’information bibliographique   Photographie   Urbanisme   Techniques   Education   Séries TV   Edito   Pages Ouvertes   Tutoriels   Microsoft Office   sport   Poésie   Peinture   Littérature   Manga   Théâtre   Spectacle   Cours   Bases de données   HTML   Vie privée   Windows 7   Installation   Windows Vista   arts visuels   Firefox   Tutoriels pour débutant   Histoire   Roman   Windows   Fable   Android   Windows Mobile   Société   Europe   Droit   Culture générale   Musique   Anime   Linux   BD   Cinéma  
Eclairement © 1998 - 2012
Mentions légales - Contact - Partenaires