0 | ... | 140 | 145 | 150 | 155 | 160 | 165 | 170 | 175 | 180 | 185

Projection

samedi 3 février 2007, par Claire Mélanie :: Interlude ::Photographies annotées ::

La salle envahissait sa torpeur. Un bourdonnement diffus de quelques voix. Les dates en grandes lettres de lumière longeaient la voûte. L’inclinaison du sol jusqu’à l’écran lui donnait le vertige, regardé par ces époques et ses noms qu’il ne connaissait pas. Le noir aérien laissait se dessiner les silhouettes, peu de silhouettes, comme une intimité dans l’immensité close du lieu. Un choix commun sans l’engagement d’un nécessaire accord final. Enfin, les crachotements tant attendus.


Noël est passé, le premier de l’an aussi, mais demeurent sur les rails, vaillants traineaux persistant, des métros décorés, qui surprennent et ravissent : le gris, le bleu et le blanc ont cédé.



La semaine qui m’attend va encore être palpitante. Je vais entendre des bonnimenteurs me vanter l’excellence de l’appartement qu’ils me font visiter :
- excellence de l’endroit
- excellence de la disposition
- excellence de tout et même du prix

de toute façon, ce ne peut être qu’excellent car une architecte, une fille, vient juste d’acheter à côté...

Le pire c’est peut-être ceux qui vous font déplacer pour rien : qu’ils ne viennent jamais au rendez-vous ou bien qu’ils oublient de préciser que l’immeuble a été déclaré en péril...


Voici déjà quatre mois qu’entre travail et autres obligations, je cherche un appartement, ce qui devrait naturellement signifier : "un appartement décent à un prix décent".
Or voici justement ce qui n’existe pas ou si peu à Paris... Il y a quelques bons produits qui font leur apparition dans le même temps où ils ont déjà disparu, vendus auprès de gens plus disponibles pour des visites et autres démarches.

Trouvez un appartement en travaillant, c’est un réel défi. "Faites appel aux chasseurs d’appartement" me direz-vous ! Certes, je connais leur existence, mais si en Province, il est possible de les rémunérer seulement sur une partie de la somme qu’ils ont réussi à négocier, à Paris, il est dur de s’en tirer à moins de 4% du montant d’achat du bien. Ce calcul est d’ailleurs suspect : quel intérêt auraient ces négociateurs à faire baisser les prix s’ils sont rémunérés proportionnellement à ces prix...

Trouvez un chercheur d’appartement à bon prix, c’est également un vrai défi. Alors on se débrouille seule, on sonne le cor du rassemblement des troupes, des parents, des amis, des amis des parents, mais s’ils peuvent répondre présents, il n’en reste pas moins que chacun, pris dans sa propre vie, demeure très peu disponible pour ces démarches.

Qui pourrais me proposer un studio ou T2 à un prix raisonnable (Paris capitale de la France, pays de la raison, l’a depuis longtemps abandonnée dans le domaine de l’immobilier) ?
Je vous entends encore : "mais louez donc !".
C’est encore pire mon cher ami !


| 1 | ... | 29 | 30 | 31 | 32 | 33 | 34 | 35 | 36 | 37 | 38 |

Creative Commons License
Ces créations sont mises à disposition sous un contrat Creative Commons.

Auteur : Claire Mélanie
Voici un espace d'expression plus personnelle. Vous y trouverez quelques textes, quelques photos, des impressions. Des instantanés, des atmosphères, des humeurs, des remarques, le tout sans restriction d'objet : d'un film à la poste, d'un jeu vidéo à la feuille déchue. Bonne lecture !
Mes chapitres
Les genres
Archives
Les derniers commentaires

> Et puis (22 février 2012)

> Et pourtant elle tourne (26 janvier 2012)

Eclairement © 1998 - 2012
Mentions légales - Contact - Partenaires