Juste quelques mots pour dire que je trouve les affiches de ce Printemps des Poètes particulièrement réussies.
Elles sont vraiment cette invitation au voyage que le titre de l’édition de cette année offrait déjà : "d’infinis paysages".

Choix du déictique, appel à regarder, et de la phrase suspendue, prise en cours ou non finie, appel à la rêverie. Sans même parler de cet adjectif propice aux plus longs songes : infini. Et l’on se surprend à répéter dans sa tête "d’infinis", comme déjà toute une poésie.

Je vous joins les deux affiches que je préfère, sur une totalité de cinq affiches. Les variations : le texte inséré et la couleur de l’encadré.
Voici donc la version René Depestre et la version André Velter, proposant chacune un texte inédit.

Illustration Julia Perrin © Printemps des Poètes.
Les polices utilisées sont la Baskerville et la Haettenschweiler.

- René Depestre : inédit © Le Printemps des Poètes, 2011
- André Velter : inédit © Le Printemps des Poètes, 2011


Creative Commons License
Ces créations sont mises à disposition sous un contrat Creative Commons.

Auteur : Claire Mélanie
Voici un espace d'expression plus personnelle. Vous y trouverez quelques textes, quelques photos, des impressions. Des instantanés, des atmosphères, des humeurs, des remarques, le tout sans restriction d'objet : d'un film à la poste, d'un jeu vidéo à la feuille déchue. Bonne lecture !
Mes chapitres
Les genres
Archives
Les derniers commentaires

> Et puis (22 février 2012)

> Et pourtant elle tourne (26 janvier 2012)

> Réverbères (22 janvier 2012)

> Une apparition (22 janvier 2012)

Eclairement © 1998 - 2012
Mentions légales - Contact - Partenaires