Ah que Monsieur Darcos est une source d’inspiration pour écrire des articles... Ce dernier a prononcé sur RMC, dans l’émission "les Grandes Gueules"le 12 février les paroles suivantes :

« Aujourd’hui (...) les professeurs passent un concours, ils sont mis dans l’Institut de formation des maîtres, où on leur apprend des théories générales sur l’éducation et de temps à autre, ils vont remplacer un professeur absent. C’est pas comme ça qu’on forme des gens. Autrement dit, ils sont sans arrêt devant un simulateur de vol. Alors que dans le système que je propose, ils ne seront pas dans un simulateur de vol ».

Quelle méconnaissance (...) du fonctionnement de l’année de stage (celle qui fait suite à l’obtention du concours) !

La première année de stage, le professeur stagiaire a, pour sa matière, en ce qui concerne le détenteur du CAPES ou de l’agrégation, à prendre en charge une classe toute l’année de manière fixe dans un établissement, dit "stage en responsabilité".

Il effectue donc 6 heures (parfois 8) de cours par semaine toute l’année devant cette classe, enseignant vraiment sa discipline. A cela se rajoutent (se rajoutaient vu la réforme) deux journées complètes d’enseignements plus ou moins théoriques, de mises en situation et de conseils pratiques dans le cadre d’un IUFM. En plus encore, au cours de l’année, si le stagiaire avait en charge une classe de collège, il était mis en stage dit de pratique accompagnée dans un lycée et inversement. Le stage consistant en fait à un stage d’observation et de pratique, le stagiaire devant enseigner durant plusieurs cours.


Pour les stagiaires CAPES-agrégation (bulletin officiel du 4 janvier 2007)

Article 3 - La formation professionnelle initiale des personnels visés au 2) de l’article 1er comporte :
- des activités de formation et d’enseignement en institut universitaire de formation des maîtres ;
- le stage en responsabilité mentionné à l’article 2 de l’arrêté du 22 août 2005 susvisé ;
- un stage en entreprise pour les personnels enseignants stagiaires des disciplines professionnelles et technologiques du second degré qui n’auraient pas acquis une expérience professionnelle significative en rapport avec le contenu des formations auxquelles ils préparent leurs élèves ;
- un stage en entreprise de trois semaines, axé sur les relations entre l’école et l’entreprise, pour tous les professeurs de lycée professionnel stagiaires ;
- un stage de pratique accompagnée dans une catégorie d’établissement public local d’enseignement différente de celle du stage en responsabilité.

La formation de ces personnels au cours des deux années scolaires qui suivent la titularisation comporte une initiation à la prise en charge des élèves en situation de handicap.
Au cours de ces trois années, pour tous ces personnels, la formation peut comporter d’autres stages, notamment en entreprise, en école ou à l’étranger. La conduite de la relation avec les parents d’élèves fait partie intégrante de cette formation.

Rajoutons également un mémoire demandé au stagiaire en fin d’année, mémoire visant à faire réfléchir le stagiaire sur sa pratique.

Quand on débute dans ce métier, l’ensemble des activités décrites ci-dessus suffisent largement à vous occuper 35 heures si ce n’est plus, sans parler de toutes les difficultés à débuter dans un environnement qui n’est pas toujours propice à l’enseignant.

Même si Monsieur Darcos parlait des professeurs des écoles stagiaires, l’année de stage après le concours a déjà été modifiée dans le sens d’une présence continue si ce n’est permanente devant une classe.

Pour les professeurs des écoles stagiaires (bulletin officiel du 4 janvier 2007)

Article 2 - La formation professionnelle initiale des personnels visés au 1) de l’article 1er comporte :
- des activités de formation et d’enseignement en institut universitaire de formation des maîtres ;
- un stage en responsabilité dans un des cycles de l’école primaire d’une durée de trente jours, à raison d’un jour par semaine et deux stages en responsabilité de trois semaines chacun dans les autres cycles de l’école primaire.
Elle peut également comporter d’autres stages, notamment un stage de pratique accompagnée.
La formation de ces personnels au cours des deux années scolaires qui suivent la titularisation comporte une initiation à la prise en charge des élèves en situation de handicap.
Au cours de ces trois années, la formation peut comporter d’autres stages, notamment en collège ou à l’étranger. La conduite de la relation avec les parents d’élèves fait partie intégrante de cette formation.

Pour le texte officiel complet :

bulletin officiel du 4 janvier 2007

Alors, où est (était) le simulateur de vol ?

Comment peut-on ignorer les textes officiels, et même plus que cela le fonctionnement de son propre ministère ? Est-ce de l’ignorance ?

Suite notamment aux propos (qui ne sont qu’un extrait) copiés dans cet article, une pétition a même été lancée, demandant la démission de Monsieur Darcos :

site de la pétition


Creative Commons License
Ces créations sont mises à disposition sous un contrat Creative Commons.

Auteur : Claire Mélanie
Voici un espace d'expression plus personnelle. Vous y trouverez quelques textes, quelques photos, des impressions. Des instantanés, des atmosphères, des humeurs, des remarques, le tout sans restriction d'objet : d'un film à la poste, d'un jeu vidéo à la feuille déchue. Bonne lecture !
Mes chapitres
Les genres
Archives
Les derniers commentaires

> Et puis (22 février 2012)

> Et pourtant elle tourne (26 janvier 2012)

> Réverbères (22 janvier 2012)

> Une apparition (22 janvier 2012)

Eclairement © 1998 - 2012
Mentions légales - Contact - Partenaires