Accueil > Art et culture > Le bleu de l’autre de Nathalie Turgeon, Pages (...)

Le bleu de l’autre de Nathalie Turgeon, Pages Ouvertes

mardi 6 mars 2012, par Eclairement impression

Mots-clefs :: Pages Ouvertes :: Poésie ::

Dans le cadre de notre événement Pages Ouvertes, Eclairement a le plaisir de publier un des textes de Nathalie Turgeon.

Si vous aussi souhaitez nous faire parvenir votre texte durant le Printemps des Poètes, regardez ici toutes les modalités.


‎Le bleu de l’autre

Je regardais au-dessus ton épaule nue,
Les montagnes, les ondulations, la mer…
L’horizon…, visage au vent, éventé
Je respirais…, je respirais de nouveau
Les yeux dans mes envaguements
J’appréciais simplement…, le bleu
Le bleu lapis lazulite, l’outremer, de l’ailleurs
Bleu profond du large à s’y perdre, à naviguer
Le bleu de l’océan qui tournerait à l’enturquoisé,
Comme je ne l’avais jamais vu
 
Je devinais le bleu-tendre printanier des hautes herbes sapinées,
Je cherchais ce bleu rosé, presque violacé…
Le bleu vermillonné des nuages de l’été
Bleu d’aurore et de crépuscule,
Le bleu de l’ocre sous la feuille tourmentée
Ce bleu qui me tourne, me détourne
Touchée, me bouscule et m’émeut
Le bleu glacial de l’iceberg,
De mon pays périlleux et enneigé
Pinceaux en quatre tableaux de bleus léchés
Bercée…, de ce bleu aux bleus
Je cherchais…,
 
Je cherchais...
Le bleu et la marée, sablé et ensalé
Les yeux au ciel,
Bleu azuré,
Pigmenté de cuivre et d’éclats de verre
Bleu d’Égypte, d’Alexandrie…
Celui de l’île de Crête aussi
Du bleu étoilé d’infini…, si grand et si petit
Le bleu nuit…, de minuit
Celui qui m’a touchée…,
Du bleu de cyan au bleu de Prusse
 
Je cherchais du bleu lavande ensavonné
Bleu des coutils entachés
Bleu odoriférant au bleu de travail délavé
Le bleu de Marrakech…, de Jacques (Majorelle)…, puisqu’il choque
Luminescent et acidulé,
Zesté par le temps et les sons nonchalants
Le bleu… que du bleu
Tellement de bleu…
 
Le bleu des cernes sous tes yeux
Les gestes bleutés,
Les petits bleus de ta peau ecchymosée
Ceux que l’on porte et qui déportent…,
Ce bleu, tout ce bleu
Celui de ton corps désolé
Ton sur ton…
De mon bleu dans tes veines
Ton bleu sur les miens
Ton corps bleuté de sang…, dans mes bras…
Bleu méthylène…,
Aseptiser… comme les Casques bleus
 
Je cherchais…,
Les gestes, ceux de l’entendrement, de l’andoucence
Des chuchotements dans la nuitée
et du silence
De la vague bleutée…,
Noyée…,
De ton regard dans mes yeux…,
Entendre et jouir de nouveau
De ton rire clair et bleu...,
Pour ne plus mourir à moi-même
Bleu Touareg, nomade et désertée
En mal de toi par-dessus ton épaule nue…, et bleutée
Me revoilà..., seule à divaguer
Je me retrouve
Seule à respirer… de nouveau
Le bleu de mes quatre temps et de nos années…,

© Tous droits réservés – Nathalie Turgeon (2012)


© Tous les textes et documents disponibles sur ce site, sont, sauf mention contraire, protégés par une licence Creative Common (diffusion et reproduction libres avec l'obligation de citer l'auteur original et l'interdiction de toute modification et de toute utilisation commerciale sans autorisation préalable).

carre_trans Avec les mêmes mots-clefs
puce Interview de Minh-Triêt Pham - Le haïku
puce Lecture poétique à la Comédie Française
puce L’art s’empare de l’absinthe, ou l’inverse peut-être ...
puce Lecture et performance des Haïkus du livre Au Fil des pas
puce Eclairement à l’heure du Printemps des Poètes
puce Pages Ouvertes - 18ème Edition du Printemps des Poètes
puce La lecture au-delà du handicap : une solution apportée par le livre audio
puce Le passager de Paris - Galerie Vivienne
puce Le passager de Paris - Passage Verdeau
puce Le passager de Paris - Passage Jouffroy
puce Le passager de Paris - Passage des Panoramas
puce Salon littéraire du 21 mai 2016 - Compte-rendu, troisième partie
puce Soirée Casino Royal au cinéma les Fauvettes
puce Voyager le temps d’un concert grâce à l’Université Populaire de la Musique
puce Trois poèmes de Domi No
puce Je suis ... mot à mot, Nathalie Turgeon, Pages Ouvertes
puce Poème de Julien Köberich, Pages Ouvertes
puce Mon printemps des poètes, ...Ce sont eux, ... , Patrick Aspe, Pages Ouvertes
puce Au fond de mon petit jardin d’Omar Hamzaoui, Pages Ouvertes
puce L’Enfant d’Anick Roschi, Pages Ouvertes
Equipe Eclairement L'association
La lettre S'abonner
Facebook Twitter
Microsoft Office   Android   Séries TV   Urbanisme   Littérature   Poésie   Photographie   sport   Théâtre   Peinture   Droit   Pages Ouvertes   Cours   Culture générale   Windows Mobile   Métier   Fable   BD   Windows 7   arts visuels   Windows   Histoire   Bases de données   Anime   Europe   Education   Musique   Vie privée   Cinéma   Tutoriels pour débutant   Edito   Installation   Recherche d’information bibliographique   HTML   Techniques   Firefox   Société   Roman   Manga   Windows Vista   Spectacle   Linux   Tutoriels  
Eclairement © 1998 - 2012
Mentions légales - Contact - Partenaires