D’où viennent les animaux vendus en animalerie me demandai-je soudain en traversant la rue, à la vue d’une animalerie spécialisée chien et chat.
Si la provenance des poissons rouges et autres poissons exotiques ne se posait pas trop : des élevages voire des prélèvements en milieu naturel pour les poissons les plus rares, d’où venaient donc ces chiens et ces chats qui m’apparaissaient au détour d’une rue ?
Des élevages également ? Je me dis alors que je n’avais jamais imaginé qu’il puisse exister des élevages de ces animaux, ayant toujours en tête l’image du chiot ou du chaton que l’on donne, fruit d’une trop grande portée pour être entièrement conservée à domicile.
Mais finalement, pourquoi pas, l’humain fait commerce de tout et faisant commerce, il rationalise et exploite au maximum le filon. Il devait bien exister des fournisseurs professionnels, vraiment... Je doutais cependant et doute encore de cette idée.
Voilà qui me donnait de quoi m’occuper, si besoin était : vérifier tout cela.
En attendant, je formulai une autre hypothèse : les fournisseurs sont de simples particuliers, qui ont besoin à notre époque - il est vrai, ce fut suffisamment à la mode pour faire élire celui qui est président - de toujours plus d’argent. Le retour de l’enrichissez-vous de Thiers, sous la forme d’un travaillez plus avait sonné l’heure de la glorification du tout marchandise, du tout argent. Chien, chat et poisson rouge étaient sacrifiés sur l’autel du pouvoir d’achat.
Pourquoi sinon, vendre à une boutique un être vivant et le condamner à passer ses journées enfermé, avec trois à quatre autres congénères dans un mètre carré - deux peut-être, au maximum ? Voilà bien un drôle de métier que celui de vendeur animalier, me dis-je alors, et ce n’était pas la première fois.
Caché sous des allures de vétérinaire, ne se différenciant pas beaucoup au premier coup d’oeil du médecin pour animaux de mon quartier, la pancarte "soldes" tranchait néanmoins depuis quelques temps sur l’allure apparemment conviviale de la boutique. Faux ami des animaux. Vie en solde, messieurs, dames, achetez-vite, il n’y en aura pas pour tout le monde.
Justement, si, il y en a pour tout le monde, il est simple de trouver quelqu’un qui vous donne un petit de sa portée, alors pourquoi associer un geste commercial à l’inauguration d’une relation qui se voudra affective ? Il y a déjà tellement d’animaux à recueillir et qui attendent dans des refuges pour ne pas aller faire du commerce de la vie.
Alors, c’est vrai, le chien du refuge ne sera pas de la race que vous souhaitez, il n’y aura pas de chat roux, et c’est un chat roux que vous voulez absolument ? mais pourquoi ? Je reconnais que le choix de la race pour un chien n’est pas anodin, mais la recherche du pur-sang, de tel détail chez l’animal a quelque chose de suspect.
J’y revins alors : pourquoi des particuliers choisiraient-ils de vendre leur animal à une animalerie ? Le pour l’argent, d’accord, pour ne pas le mettre dans un refuge où il serait trop à l’étroit en attendant son compagnon ? Pas si sûr à la vue du peu d’espace d’exposition des animaux en animalerie. Pour ne pas l’abandonner sur le bord d’une route ? Il faudrait se donner les moyens de le donner.
Non vraiment, "à vendre", "soldes", résonnaient très mal. Les jeunes chiens essayaient de jouer, mais le jeu, dans un espace si restreint semblait chargé de réelle agressivité. Trois chats, de l’autre côté, dormaient, l’un dans une simple cuvette en plastique - la litière ? - , le dernier tentait de jouer tout seul avec une boule de poils.
Je m’avouai cependant l’efficacité d’un tel procédé de devanture : spectacle attendrissant de ces jeunes animaux. Les animaleries joueraient-elles sur notre sens de la compassion : acheter pour libérer ?

  • La vente d’animal en animalerie

    31 août 2008 15:53, par Jezabel

    je suis tout a fais d’accord avec vous. ayant vécu pendant 8 mois le pire calvaire que de faire vendeur animalier qui son ni plus ni moins que des barbare sans coeur vendant les animaux en bonne santé apparente et tuant les plus faible au lieu de els soigné. maintenant je ne suis plus dans le milieu car j’ai stopper mon contrat .
    de plus pour en ajouter certain animaux qui sont vendus provienne de l’animalerie car parfois il ressoivent de sgerbilles, ratte ou hamster voir autre espece qui sont en gestation il les place a l’arriere du magasin et une fois les petit née des que la mere les sevre il les mettent en vente snas avaoir eu d’avis medicale sur la santé de l’animal.

    repondre message

    • La vente d’animal en animalerie 31 août 2008 19:55, par Dedalia

      Merci pour votre témoignage qui vient donc étayer ce que j’avais pu lire sur le net deci-delà.

      Ces pratiques ne semblent cependant pas encore très connues du grand public, dommage.

      repondre message

  • La vente d’animal en animalerie

    12 octobre 2009 21:18, par diddlindsey

    tout a fai d’acor et pas que sur les chien et les chats , sur tout autre petit etre vivan parque dans c’est cage de verre ...
    l’example du hamstere ou tous son mi dans la meme cage et finis par s’etre tuer , parce qu’un hastere à besoin d’un minimum d’espace a lui
    et pareille pour tout les autres
    je recupere mes bebete a droite a gauche dans les association , et je suis bien triste de voire des animaux acheté sans info et donné a des gen qui s’en ocuperon les premier moi et les leseron s’enuillé dans une minuscule cage plus tard car ils ne seron plus aussi amusan , quelle vie pour des petit etre qui ne demande qu’un peu d’amour et de la plasse pour s’epanouir ...
    quelle tristesse

    forum visiter mon site : http://crea-diddlindsey.over-blog.com/

    repondre message

  • La vente d’animal en animalerie

    23 novembre 2010 11:10, par Renard

    Hier, chez le vété pour vaccin anti-rage de mon mâle "chèvre du Tibet", traduire : Lhassa Apso, je vois une petite créature dans une cage sous une lampe rouge (chauffante). Il s’agissait d’un petit carlin de 7 mois. Après question au vété, il me répond que le petit fait des crises épileptiformes. Et qu’il s’agit soit de crises indiquant la maladie : épilepsie ; soit d’un problème de foie (car chaque foie qu’une petite crise apparaissait le petit bout lachait un gaz très malodorant. Si c’est le foie, opération : 1.500 euros (sans garantie probablement). Les gens qui l’ont acheté l’ont payé 500 euros dans une ANIMALERIE en Flandre.
    Que de problèmes rencontrés lors d’achat en animalerie... Qu’enfin les dirigeants décident une bonne fois pour toutes d’interdire purement et simplement ce commerce !!! Sur la carte publicitaire que le vété m’a montrée, il y a une bonne vingtaine de races de chiens différentes !!!
    Il faudrait que les gens lisent beaucoup, beaucoup, beaucoup de forums comme celui-ci (et bien d’autres) pour se rendre compte qu’il ne faut plus acheter en animalerie, que ces maudits commerces ferment leurs portes...
    En attendant les gens qui ont acheté ce petit carlin s’y sont déjà fort attaché. Pauvre boulette, cela m’a fait terriblement mal au coeur...

    repondre message

    • La vente d’animal en animalerie 31 mars 2015 15:16, par royo

      Bonjour, étant une grande passionnée des animaux , je voudrais un hamster , et je voulais l’acheter en animalerie mais je me questionne pas mal sur l’origine de ces animaux , et je me doutais bien que c’était pas du tout réglo . Le problème c’est que j’aimerai au moins en sortir un de ce magasin mais cela ne fait que contribuer à ce commerce... comment faire ?
      J’ai vu un perroquet dans une mini cage ça m’a fendu le coeur .

      repondre message

      • La vente d’animal en animalerie 16 avril 2015 14:10, par Eclairement

        Bonjour. Votre question est tout à fait intéressante et c’est tout le problème. Voir ces animaux en cage nous donne envie de les prendre avec nous, mais l’animalerie gagne encore !

        Pour trouver des animaux à adopter, on peut regarder du côté des associations (par exemple cda12 pour les chats) ou des particuliers sur les sites d’annonce, en se méfiant dans les deux cas qu’il ne s’agisse pas d’un commerce déguisé.

        repondre message

Creative Commons License
Ces créations sont mises à disposition sous un contrat Creative Commons.

Auteur : Claire Mélanie
Voici un espace d'expression plus personnelle. Vous y trouverez quelques textes, quelques photos, des impressions. Des instantanés, des atmosphères, des humeurs, des remarques, le tout sans restriction d'objet : d'un film à la poste, d'un jeu vidéo à la feuille déchue. Bonne lecture !
Mes chapitres
Les genres
Archives
Les derniers commentaires

> Et puis (22 février 2012)

> Et pourtant elle tourne (26 janvier 2012)

> Réverbères (22 janvier 2012)

> Une apparition (22 janvier 2012)

Eclairement © 1998 - 2012
Mentions légales - Contact - Partenaires