Accueil > Savoir et Société > La crise n’arrête pas le libéralisme

La crise n’arrête pas le libéralisme

vendredi 20 mars 2009, par Claire Mélanie impression

Mots-clefs :: Société ::


On avait entendu que la crise actuelle allait changer les comportements, non seulement financiers mais aussi économiques. La croissance devenant illusoire, on aurait pu croire que la croissance serait oubliée comme objectif ultime. Mais la FNAC, dont la politique commerciale posait déjà question, a mis en place un nouveau plan de restructuration, qui programme 400 suppressions d’emplois sur Fnac-France, dont 150 en province, 50 au siège, et 200 sur Fnac-Paris.

Pour Paris, un sort spécial est réservé au magasin FNAC-Bastille, spécialisé dans la vente de disques. Sa fermeture est prévue d’ici la fin 2009, s’intégrant dans un plan de "reconquête du marché parisien". Les salariés du magasin dénoncent ce plan qui signifierait la disparition d’un des maillons du tissu social et culturel de l’est parisien.
Si les 60 salariés ne seront pas licenciés, ils se verront cependant réaffectés à des postes, dont la majorité serait en province et en banlieue, qu’ils considèrent ne pas être leur. Ils sont disquaires mais verront leur métier se transformer en vendeur de téléphones portables ou lecteurs mp3.

Cette décision de fermeture pour raison de non-rentabilité suffisante est d’autant plus mal vécue que des contre-propositions avaient été faites, que la direction n’a pas voulu retenir.

Voilà comment la FNAC perd encore en professionnalisme (on a vu peu à peu disparaître les vendeurs passionnés et spécialisés dans le domaine des différents rayons) et voilà comment la FNAC n’améliore pas son image déjà malmenée par ses prises de position dans la problématique du piratage.

Ce d’autant plus que certains représentants syndicaux auraient fait l’objet de pressions assez fortes en raison de leur engagement contre ce projet de démantèlement.

Les salariés de la FNAC-Bastille prévoient alors d’organiser des rencontres citoyennes avec les clients, des écrivains et des artistes de toutes discipline afin de sensibiliser un public le plus large possible.

Pour plus d’infos sur le sujet :

- sur Libération

- Info AFP


© Tous les textes et documents disponibles sur ce site, sont, sauf mention contraire, protégés par une licence Creative Common (diffusion et reproduction libres avec l'obligation de citer l'auteur original et l'interdiction de toute modification et de toute utilisation commerciale sans autorisation préalable).

carre_trans Avec les mêmes mots-clefs
puce Egypte ancienne et constructions identitaires : Sheshonq, les Berbères et l’Algérie
puce Awen Nature, la distillerie d’absinthe
puce La culture pour tous dans le spectacle vivant
puce La lecture au-delà du handicap : une solution apportée par le livre audio
puce Excuse my French !, à la rencontre de Mark Darcy et Mister Big.
puce Secret Défense : la vie cachée des soldats inconnus
puce Le festival bouquinistes, bien moins qu’un festival
puce Attention aux intentions (de vote)
puce Mélanie, éducatrice spécialisée dans un foyer pour autistes
puce Persona, étrangement humain
puce Nos voeux 2016
puce Hip hop : des rues du Bronx aux rues arabes
puce Eclairement et la liberté
puce Une autre vision du procès de Galilée
Equipe Eclairement L'association
La lettre S'abonner
Facebook Twitter
Techniques   Microsoft Office   Droit   Windows   Edito   Firefox   Poésie   Recherche d’information bibliographique   Littérature   Fable   Android   Théâtre   Histoire   Cours   Windows 7   Linux   Anime   Tutoriels pour débutant   BD   Urbanisme   Spectacle   Manga   Roman   Installation   Europe   Photographie   Bases de données   Pages Ouvertes   Métier   arts visuels   Société   Musique   Vie privée   Cinéma   Tutoriels   Education   Séries TV   Culture générale   Windows Vista   Peinture   sport   Windows Mobile   HTML  
Eclairement © 1998 - 2012
Mentions légales - Contact - Partenaires