Accueil > Art et culture > Jean de La Bruyère, Caractères, "De l’homme", (...)

Jean de La Bruyère, Caractères, "De l’homme", analyse

mercredi 29 avril 2020, par Corinne Godmer impression

Mots-clefs :: #ALaMaison :: A la une :: Cours :: Culture générale :: Education :: Littérature ::

Pendant cette période de confinement, en particulier pour les élèves de lycée, nous avons décidé de publier à un rythme plus soutenu plusieurs analyses de texte.


Jean de La Bruyère, Caractères, "De l’homme", 1688.
Gnathon ne vit que pour soi, et tous les hommes ensemble sont à son égard comme s’ils n’étaient point. Non content de remplir à une table la première place, il occupe lui seul celle de deux autres ; il oublie que le repas est pour lui et pour toute la compagnie ; il se rend maître du plat, et fait son propre (1) de chaque service : il ne s’attache à aucun des mets, qu’il n’ait achevé d’essayer de tous ; il voudrait pouvoir les savourer tous tout à la fois. Il ne se sert à table que de ses mains ; il manie les viandes (2), les remanie, démembre, déchire, et en use de manière qu’il faut que les conviés, s’ils veulent manger, mangent ses restes. Il ne leur épargne aucune de ces mal propretés dégoûtantes, capables d’ôter l’appétit aux plus affamés ; le jus et les sauces lui dégouttent du menton et de la barbe ; s’il enlève un ragoût de dessus un plat, il le répand en chemin dans un autre plat et sur la nappe ; on le suit à la trace. Il mange haut (3) et avec grand bruit ; il roule les yeux en mangeant ; la table est pour lui un râtelier (4) ; il écure (5) ses dents, et il continue à manger. Il se fait, quelque part où il se trouve, une manière d’établissemen (6), et ne souffre pas d’être plus pressé (7) au sermon ou au théâtre que dans sa chambre. Il n’y a dans un carrosse que les places du fond qui lui conviennent ; dans toute autre, si on veut l’en croire, il pâlit et tombe en faiblesse. S’il fait un voyage avec plusieurs, il les prévient (8) dans les hôtelleries, et il sait toujours se conserver dans la meilleure chambre le meilleur lit. Il tourne tout à son usage ; ses valets, ceux d’autrui, courent dans le même temps pour son service. Tout ce qu’il trouve sous sa main lui est propre, hardes (9), équipages (10). Il embarrasse tout le monde, ne se contraint pour personne, ne plaint personne, ne connaît de maux que les siens, que sa réplétion (11) et sa bile, ne pleure point la mort des autres, n’appréhende que la sienne, qu’il rachèterait volontiers de l’extinction du genre humain.

1. son propre : sa propriété.
2. viandes : se dit pour toute espèce de nourriture.
3. manger haut : manger bruyamment, en se faisant remarquer.
4. râtelier : assemblage de barreaux contenant le fourrage du bétail.
5. écurer : se curer.
6. une manière d’établissement : il fait comme s’il état chez lui.
7. pressé : serré dans la foule.
8. prévenir : devancer.
9. hardes : bagages.
10. équipage : tout ce qui est nécessaire pour voyager (chevaux, carrosses, habits, etc.).
11. réplétion : surcharge d’aliments dans l’appareil digestif.

Commentaire analyse

Qui parle ? Cet extrait est tiré des Caractères de La Bruyère, une œuvre qui offre un mélange de genres : pensées, maximes, tableaux et portraits, comme l’extrait proposé. Le genre est cependant particulier puisque le narrateur y marque beaucoup d’ironie et de satire sociale ou humaine. Le narrateur est présent par la trace de son jugement (critique) sur son personnage. Exemples : « on le suit à la trace » ; « ne se contraint pour personne, ne plaint personne, ne connaît de maux que les siens ». Focalisation tantôt externe, regard sur, tantôt interne, impressions ressenties.
Le registre est ironique, mais aussi argumentatif puisqu’il utilise cette ironie pour dénoncer l’égoïsme d’un homme

À qui ? Il livre une caricature comme mise en garde à ses lecteurs, les incluant dans cette description de l’égoïsme

Comment ? « Gnathon ne vit que pour soi, et tous les hommes ensemble sont à son égard comme s’ils n’étaient point », la première phrase énonce directement ce qui est dénoncé. Elle utilise une double antithèse « tous les hommes ensemble »/ « point » puis « sont » /« n’étaient point » se contredisent.
« Non content de » marque le registre argumentatif, la construction rhétorique.
« les savourer tous tout à la fois » marque l’insistance
« mal propretés dégoûtantes » redondant et « Il embarrasse tout le monde, ne se contraint pour personne, ne plaint personne, ne connaît de maux que les siens, que sa réplétion et sa bile, ne pleure point la mort des autres, n’appréhende que la sienne, qu’il rachèterait volontiers de l’extinction du genre humain » : hyperbole
Champ lexical de la mastication – champ lexical du dégoût, du fait de manger salement
Le texte est descriptif

De quoi ? Il évoque la nourriture en excès, le comportement aussi d’un homme qui, au travers de son rapport à la nourriture, donne une image d’égoïste, insensible à la présence des autres.

Pourquoi ? Pour dénoncer, à travers un exemple poussé à l’extrême et qui concerne la nourriture, un autre travers des hommes, l’égoïsme.
Problématique  : Comment La Bruyère utilise-t-il l’art du portrait pour délivrer une morale ?

I la progression du portrait
La description illustre l’affirmation initiale par un portrait caricatural qui pourtant, évolue.
Gnathon, en grec, la mâchoire, justifie son nom dans ce portrait caricatural qui joue des qualificatifs péjoratifs, des exagérations. Le personnage envahit tout l’espace, celui du texte, dans l’abondance des « il », celui des autres, jusqu’à la finale de « l’extinction de l’espèce ». Il déborde du texte comme il empiète sur l’espace vital des autres.

Le champ lexical autour de la mastication s’attarde sur les actions, la nourriture considérée comme un bien propre. Un élément nourrissant qui s’envisage dans la destruction, celle de la mastication, la destruction des autres également.

Le comportement, bestial, est celui d’un prédateur et d’un voleur. L’accumulation d’actions rapides, désordonnées rencontre la répétition du verbe manger qui traduit l’action et le jugement du narrateur, du lecteur. Et le provoque. Cette répétition indique l’importance de cette activité pour Gnathon, justifiant la signification de son nom.

Égocentrique, il ignore les autres, traduit par une opposition constante entre les possessifs et autrui, entre lui et les autres, désignés par le déni (« personne »).
L’affirmation initiale est démontrée par la description qui évolue ainsi d’une caricature à un rapport de force à la nourriture, aux autres, surtout.

II La morale
Le portrait évolue d’un regard extérieur, en focalisation externe, vers un regard de jugement, en focalisation interne, qui imagine, déduit, les pensées de Gnathon, celles de l’entourage également. Cette double focalisation permet aussi de saisir les apparences pour en donner une interprétation. Celle-ci est critique. Par son comportement asocial, Gnathon ignore les règles de bienséance, celle de la morale et de la société. Il s’oppose aussi au portrait de l’honnête homme.

Dans le mouvement du texte, Gnathon évolue du glouton à l’égoïste et ce qui était ridicule (le rapport à la nourriture) se transforme en un vice apparenté à la haine des autres. Le portrait s’apparente alors à un exemplum , une morale illustrée (ici par la description) à valeur d’exemple, dans le sens religieux comme dans le sens social ou moral.
Au-delà du personnage, valeur d’exemplum mais également sens de la caricature. Si celle-ci se définit par une exagération, elle s’appuie aussi sur des traits humains. Au travers de ce personnage en particulier, ce sont donc des comportements plus généraux qui sont visés, ceux de ses contemporains, ceux de l’homme dans sa tendance à l’égoïsme.

Conclusion
Dans l’accumulation et la concentration de traits caractéristiques, ce portrait tourne à la caricature. Mais celle-ci évolue d’un travers particulier à une absence de morale pour, enfin, dénoncer en deux temps. Cet égoïsme remarqué dans le texte, cette morale plus étendue qui désigne, par la caricature, le lecteur et l’homme.

L’exemplum (exempla au pluriel) désigne d’abord un exemple, mais aussi une ressource de la rhétorique pour persuader. Dans la rhétorique latine, l’exemple est un agissement ou un propos d’un personnage célèbre du passé qu’il est conseillé d’imiter (source : http://www.etudes-litteraires.com/argumentation.php#16)


© Tous les textes et documents disponibles sur ce site, sont, sauf mention contraire, protégés par une licence Creative Common (diffusion et reproduction libres avec l'obligation de citer l'auteur original et l'interdiction de toute modification et de toute utilisation commerciale sans autorisation préalable).

carre_trans Avec les mêmes mots-clefs
puce Dissertation théâtre
puce Dissertation argumentation, éléments de corrigé
puce Questions registre épique
puce Plan type au brouillon
puce Radiguet, "Le diable au corps", La Rencontre, analyse
puce Radiguet, "Le diable au corps", L’autoportrait, analyse
puce Radiguet, "Le diable au corps", « l’île d’amour », analyse II
puce Radiguet, "Le diable au corps", lecture analytique, « l’île d’amour »
puce Dissertation littérature / dissertation poésie
puce Dissertation poésie / dissertation littérature
puce Sujet de bac, pistes d’analyse
puce Les enjeux de l’incipit, questions
puce Molière, L’École des femmes, Acte I, scène 2, du début à « pour vous »
puce "Candide", Voltaire, chapitre 19, Plan de commentaire
puce "Candide", Voltaire, Chapitre premier, extrait et commentaire
puce Voltaire, "Candide", chapitre 30, Commentaire
puce Pascal, "Pensées" – 139. Divertissement. Texte et commentaire
puce Rabelais, "Pantagruel", extrait du chapitre 8, texte et commentaire
puce Maupassant, "Une vie", chapitre 6, extrait 2, texte et analyse
puce Ionesco, "Rhinocéros", Acte II, pistes d’étude
puce Maupassant, "Une vie", chapitre 6, extrait 1, analyse
puce Balzac, "Le Père Goriot", incipit, texte et commentaire
puce "Manon Lescaut", extrait II, La Réconciliation, analyse
puce Montaigne, « De la vanité », Essais, III, 9, une explication linéaire
puce Ionesco, "Rhinocéros", Acte III, analyse
puce Ionesco, "Rhinocéros", Acte II, commentaire. Une dramaturgie subversive ? Le texte de théâtre et sa représentation
puce Giraudoux, "Electre", Acte I, scène 8, analyse
puce Montesquieu, "De l’esclavage des Nègres" (Livre XV, chapitre 5), texte
puce Montesquieu, "De l’esclavage des nègres", lecture linéaire
puce Montesquieu, "De l’esclavage des nègres", Plan détaillé
puce Jean de La Fontaine, "Les Obsèques de la Lionne", commentaire
puce Jean de La Fontaine, "Les Obsèques de la Lionne", texte
puce Abbé Prévost, "Manon Lescaut", Extrait I
puce Montaigne, « Des cannibales », Essais, Livre I, chapitre 31, (extrait : orthographe modernisée)
puce Michel de Montaigne, "Des Cannibales", Essais, Questions
puce Jean Rostand, "Pensées d’un biologiste", Gallimard, Texte
puce Jean Rostand, "Pensées d’un biologiste", Gallimard, Commentaire
puce Ionesco, "Rhinocéros" , Acte I
puce Covid-19, étudier à la maison
puce A la maison
puce Jean de La Fontaine, "La Tortue et les deux Canards", analyse détaillée
puce Jean de La Fontaine, "La Tortue et les deux Canards", texte
puce Maupassant, "Une vie", incipit, pistes d’étude
puce Jean de La Fontaine, "Le Loup et le Chien", analyse
puce Eclairement au Forum séniors connectés de Rouen, 24 septembre
puce Appel à participation - Débat sur le futur de l’internet - Pilote français, Paris
puce Contribuez à l’écriture de l’histoire du bateau l’Aventure
puce Nouveau salon littéraire, 12 mai, Paris : L’écrit en relief, revisiter l’écrit grâce au pop-up
puce Parcours entre les éléments - l’expo L’Eau et le Feu à l’Eglise des Jacobins, Agen
Equipe Eclairement L'association
La lettre S'abonner
Facebook Twitter
Europe   Société   Android   Droit   Tutoriels   Cours   Firefox   Vie privée   Anime   Cinéma   Peinture   Théâtre   Spectacle   Windows Mobile   Poésie   Séries TV   Installation   Microsoft Office   Photographie   Windows   Urbanisme   Histoire   Windows 7   Manga   Littérature   arts visuels   Musique   Métier   BD   Linux   sport   Roman   Recherche d’information bibliographique   Fable   Edito   HTML   Tutoriels pour débutant   Culture générale   #ALaMaison   Windows Vista   Pages Ouvertes   Bases de données   Education   Techniques  
Eclairement © 1998 - 2019
Mentions légales - Contact - Partenaires