Accueil > Art et culture > J’aurais pu fair’ n’importe quoi et Ca sent (...)

J’aurais pu fair’ n’importe quoi et Ca sent l’hiver, Jérôme Huet

dimanche 5 février 2012, par Claire Mélanie impression

Mots-clefs :: La Revue du 24 :: Poésie ::

Pour faire suite à la publication du recueil de chansons et poèmes, Où va la vie ? de Jérôme Huet, Eclairement vous en propose, avec le généreux accord de l’auteur, des extraits dans notre rubrique Art et Culture. Bonne lecture.


Pour commencer cette série de chansons et poèmes, voici les deux textes liminaires du recueil, dans une partie intitulée Jadis.

J’aurais pu fair’ n’importe quoi*

 
J’aurais pu fair’ n’importe quoi
Décidément je ne sais pas
Pourquoi je suis comme cela
Certains sont portés sans conteste
Vers l’art médical ou agreste
D’autres savent tourner leur veste
Pour satisfaire au goût des gens
Les persuader de leur talent
Il en est qu’emporte le temps
Mais décidément je ne peux
Pas me décider, je ne peux
Me trouver un métier sérieux
 
S’il avait fallu néanmoins
Je crois bien que je n’aurais point
Trop rechigné devant le gain
Tous les requins du voisinage
M’auraient bientôt vu à la page
M’auraient vu faire un tel tapage
Pour inciter les imbéciles
À m’acheter des ustensiles
Cela n’est pas bien difficile
 
Mon père eût-il été notaire
Et décédé dans la misère
J’eus consenti à cette affaire
À compulser les dossiers creux
De notables un peu véreux
À regarder passer les gueux
Devant mon blason redoré
Des mains de tous ces casse-pieds
Et puis j’aurais fini gâteux
 
Vous auriez désiré peut-être
Me voir obnubilé, me mettre
À construire une œuvre de maître
Je ne sais quel pont sur un fleuve
Les bâtiments des villes neuves
Et triomphant de mille épreuves
Le gigantesque itinéraire
De l’univers le plus prospère
Moitié sur terre, moitié sur mer
 
Mais si jamais j’avais le temps
De compter les amours d’antan
De laisser aller mon talent
En ses courses mélancoliques
De m’amuser en poétique
J’aurais préféré la musique
En envoyant bouler en l’air
Les grands-papas et les mémères
J’aurais fait ce que je préfère...
 
Jérôme Huet
 
* Mis en musique par l’auteur
 

Ça sent l’hiver*

 
Ah ! ma Dom, que ça sent l’hiver
Affreusement et dès septembre
A peine étrenné, juste ouvert
La nuit pénètre dans mes membres
C’est comme un retour de vacances
Où l’on était parti si loin
Que l’on avait bien cru que rien
N’eût pu faire que ça recommence
Ça sent l’hiver, ça sent la fin
 
Ah ! ma Dom, que ça sent la fin
Affreusement et dès demain
Le soleil aura déserté
Ce pays d’où s’enfuit l’été
C’est comme un bout de vie qu’on aurait pris
Comme volé sans se fair’ prendre
Et que maintenant il faut rendre
Il faudrait en payer le prix
Ça sent l’hiver, ça sent la pluie
 
Ah ! ma Dom, le prix du soleil
Un peu de pluie sur tes oreilles
Les mains transies malgré les gants
Un peu de neige, un peu de vent
C’est comme une colère du temps
Devant ton visage doré
Que la mer avait caressé
Le ciel est dur comme un enfant
Ça sent le froid, ça sent le sang
 
Ah ! ma Dom, le sang se réveille
Il avait oublié le ciel
Oublié ce qu’était le froid
Qui tient des peuples sous sa loi
C’est comme une mise en campagne
Les maréchaux de notre empire
Vont devoir ajuster leur tir
Pour engloutir cette Allemagne
On sent qu’il faudra s’aguerrir
 
Ah ! ma Dom, ça sent la retraite
Le feu de bois pour toute fête
Au lieu de l’âtre constellée
Une frileuse cheminée
C’est comme au matin d’un banquet
Lorsqu’il ne reste plus à table
Que les mendiants, les valets
Et que se fanent les bouquets
Ça sent le sommeil raisonnable
 
Ah ! ma Dom, si l’on sent les fleurs
Ce n’est plus guère que leur odeur
Des journées et des paysages
S’ouvre un nouveau livre d’images
C’est comme "il était une fois"
Un conte pour nous endormir
Et que l’on garde en souvenir
En sorte qu’il nous encourage
Par sa lumière et par sa joie
 
Jérôme Huet
 
* Mis en musique par l’auteur

Tous droits réservés

Jérôme Huet
Où va la vie ?
Editeur : Baudelaire
Septembre 2011


© Tous les textes et documents disponibles sur ce site, sont, sauf mention contraire, protégés par une licence Creative Common (diffusion et reproduction libres avec l'obligation de citer l'auteur original et l'interdiction de toute modification et de toute utilisation commerciale sans autorisation préalable).

carre_trans Avec les mêmes mots-clefs
puce Et savoir attendre
puce Salon littéraire du 21 mai 2016 - Compte-rendu, première partie
puce Interview de Minh-Triêt Pham - Le haïku
puce Lecture poétique à la Comédie Française
puce L’art s’empare de l’absinthe, ou l’inverse peut-être ...
puce Lecture et performance des Haïkus du livre Au Fil des pas
puce Eclairement à l’heure du Printemps des Poètes
puce Contribuez à l’écriture de l’histoire du bateau l’Aventure
puce Féérie de guimauve
puce Mme Bovary c’est peut-être toi c’est pas moi
puce Parcours entre les éléments - l’expo L’Eau et le Feu à l’Eglise des Jacobins, Agen
puce Le passager de Paris - Galerie Vivienne
puce Le passager de Paris - Passage Verdeau
puce Le passager de Paris - Passage Jouffroy
puce Salon littéraire du 21 mai 2016 - Compte-rendu, troisième partie
puce Peinture du chaos : trois questions à Maurice Cohen
puce Maurice Cohen et le chaos : la peinture comme énergie
puce Curiosité littéraire : L’Histoire de la littérature française de René Doumic
puce Le Rouge et le Noir : un enchantement pour les oreilles
puce La nuit européenne des Musées 2014 : une aventure d’un jour
puce Trois questions à Alain Blondel, peintre des mots et poète des couleurs
Equipe Eclairement L'association
La lettre S'abonner
Facebook Twitter
Cours   Techniques   Manga   arts visuels   HTML   Installation   Microsoft Office   Peinture   Windows Vista   Firefox   Education   Windows Mobile   Métier   Pages Ouvertes   Windows 7   Vie privée   Théâtre   Histoire   Fable   Littérature   Urbanisme   Tutoriels pour débutant   Linux   Android   Bases de données   Photographie   Culture générale   Cinéma   Recherche d’information bibliographique   BD   Poésie   Musique   Roman   Anime   Windows   Tutoriels   Séries TV   Société   Edito   Europe   Droit   Spectacle   sport  
Eclairement © 1998 - 2012
Mentions légales - Contact - Partenaires