Accueil > Art et culture > Fruits basket

Fruits basket

lundi 27 août 2001, par Eclairement impression

Mots-clefs :: Anime :: Manga :: Séries TV ::

Fruits Basket est une série en 26 épisodes sortie en 2001 et a été déclarée meilleure anime de cette même année (cf fiche).


L’histoire en trois mots : une jeune fille toujours souriante, Honde Tohru, vit dans une tente à la suite d’un concours de circonstances qu’il vous reste à découvrir. C’est une jeune orpheline qui a perdu sa mère il y a moins d’un an. Elle résiste tant bien que mal à la douleur et aux durs labeurs qu’il lui faut faire pour se nourrir. Pour ses camarades de cours, elle est une jeune fille tout à fait sans soucis.

Elle rencontre un jour trois cousins de la famille Soma qui l’accueillent chez eux. Mais ceux-ci font partis des 13 membres de cette famille (écho des animaux de l’astrologie chinoise). Chacun de ces membres se transforment en animal au contact - enlacement, baiser, ... - d’ une personne du sexe opposé ou en cas de gêne et circonstances particulieres.

L’oeuvre est de très bonne facture : générique élu meilleur générique d’anime 2001, très bon character designer (cf fiche) et charisme de bon nombre de personnages. Certains trouveront les ressorts de l’intrigue un peu répétitifs à la longue, néanmoins le résultat est là, et il est loin d’être décevant.

Le manga alterne les moments d’humour (comique de situation & utilisation fréquente du SD) , les moments de "réflexions" voire les moments tristes sans artifices. On passe des uns aux autres tout naturellement.

In fine, l’histoire de cette écolière qui se retrouve au contact de 3 cousins possédés par les animaux de l’astrologie chinoise est loin d’être aberrante, et permet même de faire passer diverses idées sur le comportement humain et les relations sociales en divertissant agréablement.


Fiche

Titre original : Fruits basket
Année : 2001
Episodes : 26

Histoire tirée du manga de Natsumi Takaya

Compositeurs : Seiji Muto & Jun Abe

Génériques de Ritsuko Okazaki

Réalisateur : Akitaro Daïchi
Character designer : Akemi Hayashi
Scénariste : Rika Nanase

Doubleur de Tôru : Horie Yui

Doubleur de Yuki Sôma : Aya Hisakawa

Doubleur de Kyô Sôma : Seki Tomokazu

Doubleur de Shiguré Sôma : Ryûtarô Okiayu

Info

Production : Studio Deen

Editeur pour la France (z2) : Declic image

Studio : Studio Deen

Chaine : TV Tokyo


© Tous les textes et documents disponibles sur ce site, sont, sauf mention contraire, protégés par une licence Creative Common (diffusion et reproduction libres avec l'obligation de citer l'auteur original et l'interdiction de toute modification et de toute utilisation commerciale sans autorisation préalable).

carre_trans Avec les mêmes mots-clefs
puce La promenade féerique de Floriane
puce Professor Munakata’s : British Museum adventure d’Hoshino Yukinobu
puce Kabuki : The Alchemy
puce Scrapped Princess
puce Angelic Layer
puce Neon Genesis Evangelion
puce Bakuretsu Sorcerer Hunter
puce L’art s’empare de l’absinthe, ou l’inverse peut-être ...
puce Follow the Money : le drame financier à la sauce scandinave
puce Secret Diary of a Call Girl ou Journal intime d’une call girl
puce Reaper ou Le Diable et moi
puce L’amour perdu : la symbolique de la chevelure
puce Farscape : et le vortex s’ouvrit
puce ESCAFLOWNE ou l’apprentissage de l’espérance
puce Contribuez à l’écriture de l’histoire du bateau l’Aventure
puce Nouveau salon littéraire, 12 mai, Paris : L’écrit en relief, revisiter l’écrit grâce au pop-up
puce Féérie de guimauve
puce Mme Bovary c’est peut-être toi c’est pas moi
puce Parcours entre les éléments - l’expo L’Eau et le Feu à l’Eglise des Jacobins, Agen
puce Le passager de Paris - Galerie Vivienne
puce Le passager de Paris - Passage Verdeau
puce Blue gender : la folie des cellules B
puce Conan, le fils du futur : l’art des doigts de pieds
carre_trans
Cinéma, animations
Voici présenté tout ce qui peut passer sur écran, petit ou grand. La séparation des deux, tant sur le plan artistique - scénario, mise en scène, jeu des acteurs - que sur le plan sociétal, s’amoindrit. A raison très certainement. Dans les deux cas, l’abondance des productions offre un choix très varié, de bonnes surprises mais aussi beaucoup de déceptions. Eclairement vous propose alors ses critiques, pour y voir un peu plus clair dans ce paysage cinématographique au sens large.
Equipe Eclairement L'association
La lettre S'abonner
Facebook Twitter
Spectacle   HTML   Urbanisme   Culture générale   Fable   Europe   Cinéma   Tutoriels   Installation   Histoire   Cours   Peinture   Littérature   Vie privée   Pages Ouvertes   Microsoft Office   Théâtre   Education   Société   Recherche d’information bibliographique   Musique   Séries TV   Edito   Droit   Firefox   Anime   Tutoriels pour débutant   Android   sport   BD   Windows Vista   Roman   Windows Mobile   Linux   arts visuels   Poésie   Bases de données   Windows 7   Techniques   Photographie   Métier   Manga   Windows  
Eclairement © 1998 - 2012
Mentions légales - Contact - Partenaires