Accueil > Art et culture > Emile Nelligan - Caprice blanc, Vieille (...)

Emile Nelligan - Caprice blanc, Vieille armoire

vendredi 24 décembre 2010, par Claire Mélanie impression

Mots-clefs :: La Revue du 24 :: Poésie ::

Pour ce 24 de Réveillon, deux poèmes d’Emile Nelligan, écrivain canadien, à savourer. Bonne lecture.


Caprice blanc

L’hiver, de son pinceau givré, barbouille aux vitres
Des pastels de jardins de roses en glaçons.
Le froid pique de vif et relègue aux maisons
Milady, canaris et les jockos bélîtres.

Mais la petite Miss berline s’en va,
Dans son vitchoura blanc, une ombre de fourrures,
Bravant l’intempérie et les âcres froidures,
Et plus d’un, à la voir cheminer, la rêva.

Ses deux chevaux sont blancs et sa voiture aussi,
Menés de front par un cockney, flegme sur siège.
Leurs sabots font des trous ronds et creux dans la neige ;
Tout le ciel s’enfarine en un soir obscurci.

Elle a passé, Tournant sa prunelle câline
Vers moi. Pour compléter alors l’immaculé
De ce décor en blanc, bouquet dissimulé,
Je lui jetai mon coeur au fond de sa berline.

Émile Nelligan

Vieille armoire

Dors, fouillis vénéré de vieilles porcelaines
Froides comme des yeux de morts, tous clos, tous froids,
Services du Japon qui disent l’autrefois
De maints riches repas de belles châtelaines !

Ton bois a des odeurs moites d’anciennes laines,
Parfums de choses d’or aux fragiles effrois ;
Tes tasses ont causé sur des lèvres de rois
De leurs Hébés, de leurs images peintes, pleines

De pastels lumineux, de vieux jardins fleuris,
Arabesque où le ciel avait de bleus souris...
Reliquaire d’antan, ô grande, ô sombre armoire !

Hier, quand j’entr’ouvris tes portes de bois blond,
Je crus y voir passer la spectacle mémoire
De couples indistincts menés au réveillon.

Emile Nelligan


Source de l’image : Centre de recherche en civilisation canadienne française


© Tous les textes et documents disponibles sur ce site, sont, sauf mention contraire, protégés par une licence Creative Common (diffusion et reproduction libres avec l'obligation de citer l'auteur original et l'interdiction de toute modification et de toute utilisation commerciale sans autorisation préalable).

carre_trans Avec les mêmes mots-clefs
puce Fête de la mère de l’enfant
puce Le soupir des oiseaux
puce Pour te nommer
puce Dans ses yeux délavés couleur fourrure
puce Nouveau salon littéraire, 12 mai, Paris : L’écrit en relief, revisiter l’écrit grâce au pop-up
puce Et savoir attendre
puce Salon littéraire du 21 mai 2016 - Compte-rendu, première partie
puce Question roman
puce Dissertation théâtre
puce Dissertation argumentation, éléments de corrigé
puce Questions registre épique
puce Plan type au brouillon
puce Radiguet, "Le diable au corps", La Rencontre, analyse
puce Radiguet, "Le diable au corps", L’autoportrait, analyse
puce Maupassant, "Une vie", chapitre 6, extrait 1, analyse
puce "Manon Lescaut", extrait II, La Réconciliation, analyse
puce Montaigne, « De la vanité », Essais, III, 9, une explication linéaire
puce Ionesco, "Rhinocéros", Acte III, analyse
puce Ionesco, "Rhinocéros", Acte II, commentaire. Une dramaturgie subversive ? Le texte de théâtre et sa représentation
puce Giraudoux, "Electre", Acte I, scène 8, analyse
puce Montesquieu, "De l’esclavage des nègres", lecture linéaire
carre_trans

Mise en place d’un comité de lecture Poésie

Equipe Eclairement L'association
La lettre S'abonner
Facebook Twitter
Microsoft Office   Théâtre   Métier   Firefox   Linux   Cinéma   Culture générale   Manga   Droit   Fable   Peinture   Pages Ouvertes   sport   BD   Musique   Recherche d’information bibliographique   Photographie   Anime   Séries TV   HTML   Roman   Histoire   Bases de données   Tutoriels   Spectacle   Windows   Poésie   Société   Android   Windows Vista   #ALaMaison   Edito   Tutoriels pour débutant   arts visuels   Installation   Windows Mobile   Techniques   Littérature   Europe   Urbanisme   Vie privée   Windows 7   Cours   Education  
Eclairement © 1998 - 2019
Mentions légales - Contact - Partenaires