Accueil > Art et culture > Carole, de Paul Lamour, Pages Ouvertes

Carole, de Paul Lamour, Pages Ouvertes

dimanche 10 mars 2013, par Eclairement impression

Mots-clefs :: Poésie ::

Dans le cadre de notre événement Pages Ouvertes, nous publions le poème que Paul Lamour nous a fait parvenir.

Si vous aussi souhaitez nous envoyer votre texte durant le Printemps des Poètes, regardez ici toutes les modalités.


Carole

La longue ligne courbe de mes souvenirs
Se perd dans le brouillard d’un lointain soir d’automne.
J’avais presque oublié le dring du téléphone
Déconnecté, aphone sans grand avenir.
 
J’empoignai soupçonneux l’appareil usagé,
- Mais oui, alors c’est toi ! Comment vas-tu ma belle ?
- Je viens tout juste de me marier dit-elle.
- C’est tout ; Excuse-moi de t’avoir dérangé.
 
Et je l’ai invitée, y croyant à-demi,
Pour un dernier café, une bière, un steak frites.
Un bisou sur la joue, un regard hypocrite.
Carole était déjà au Bar des Bons Amis.
 
Une jupe trop longue sous un bleu manteau,
Légère trace rouge surlignant les lèvres.
C’est la touche qui m’avait fait devenir chèvre.
Blonde, elle en avait tant coiffées au poteau.
 
Elle attaqua très vite sans aménité,
De l’école aux masters il l’avait poursuivie,
Elle ne l’aimait pas plus qu’elle aimait la vie,
Et ne le garderait pas pour l’éternité.
 
Mentalement à ce beau discours j’applaudis.
Y croyant comme à un congrès politique
Traversé par un orage poétique.
Nous payâmes, sortîmes de ce paradis.
 
On marche Cours Belsunce, le ciel est tout noir.
Dans un coin d’abribus je la coince, l’embrasse.
Elle est tendre, et un très long moment se passe.
Mais d’une minute à l’autre un Ange va choir.
 
Le camion des poubelles bientôt nous trouva.
Récupérant l’ersatz du marchand de légumes.
On entendit au loin une corne de brume.
Elle me dit : « Toi, c’est bien par là que tu vas ? »

Paul Lamour, tous droits réservés.
Ecrit pendant le Salon de Valbelle.

Printemps des Poètes 2013.
Thème : Les Voix du Poème


© Tous les textes et documents disponibles sur ce site, sont, sauf mention contraire, protégés par une licence Creative Common (diffusion et reproduction libres avec l'obligation de citer l'auteur original et l'interdiction de toute modification et de toute utilisation commerciale sans autorisation préalable).

carre_trans Avec les mêmes mots-clefs
puce Et savoir attendre
puce Salon littéraire du 21 mai 2016 - Compte-rendu, première partie
puce Interview de Minh-Triêt Pham - Le haïku
puce Lecture poétique à la Comédie Française
puce L’art s’empare de l’absinthe, ou l’inverse peut-être ...
puce Lecture et performance des Haïkus du livre Au Fil des pas
puce Eclairement à l’heure du Printemps des Poètes
puce Féérie de guimauve
puce Mme Bovary c’est peut-être toi c’est pas moi
puce Parcours entre les éléments - l’expo L’Eau et le Feu à l’Eglise des Jacobins, Agen
puce Le passager de Paris - Galerie Vivienne
puce Le passager de Paris - Passage Verdeau
puce Le passager de Paris - Passage Jouffroy
puce Le passager de Paris - Passage des Panoramas
Equipe Eclairement L'association
La lettre S'abonner
Facebook Twitter
Photographie   arts visuels   BD   Poésie   Firefox   Recherche d’information bibliographique   Installation   Musique   Android   Spectacle   Windows 7   Droit   Peinture   Histoire   Windows   Tutoriels   Fable   HTML   Séries TV   Europe   Cours   Urbanisme   Education   sport   Manga   Techniques   Roman   Linux   Cinéma   Société   Vie privée   Pages Ouvertes   Windows Mobile   Théâtre   Windows Vista   Bases de données   Tutoriels pour débutant   Edito   Métier   Littérature   Culture générale   Microsoft Office   Anime  
Eclairement © 1998 - 2012
Mentions légales - Contact - Partenaires